Les drones de loisir n’auront aucun secret pour toi !

Salut cher droner ! Comme tu as pu le voir, nous utilisons depuis quelques mois un objet volant pour prendre nos photos en vues aériennes pendant nos voyages. Et cet objet, tu le sais sûrement, c’est le drone.

Les drones deviennent très connus et utilisés et ont pris une place importante dans notre société. Et ce n’est que le début !

Nous avons remarqué avec Claire que certains ne savaient pas exactement ce que c’était. Et surtout qu’une grande majorité d’entre vous a une définition du drone assez floue.

J’ai donc décidé de t’expliquer tout ce que tu dois savoir sur cet objet volant qui nous accompagne maintenant dans tous nos voyages. Et en toute logique, on commence par le commencement : la définition du drone.

les drones

Qu’est ce qu’un drone ?

Pour te donner une définition du drone simplifiée, c’est un engin volant télépiloté et sans pilote à bord. Ça c’est le nom vulgaire. Le nom légal est aéronef. Il existe plusieurs sortes d’aéronefs : les hélicoptères, les avions, les planeurs, les montgolfières, etc… bref tout ce qui vole, à part les oiseaux ?. Les drones volants sont donc des aéronefs télépilotés ! Tu suis ?

Définition d’un drone et de sa composition :

Le corps

Chaque drone possède un corps, avec une taille variable en fonction du modèle. Et en toute logique, s’il est gros et il est plus cher !

Les bras et hélices

Pour la plupart des drones, quatre bras sont rattachés au corps et possèdent une hélice à chaque extrémité. Ces hélices sont entraînées par des moteurs électriques qui tournent très vite pour permettre de soulever le drone dans les airs et le déplacer. Certains modèles de drones possèdent jusqu’à six voire huit bras.

Les batteries et temps de vol

Pour faire tourner les hélices, le drone est équipé d’une ou plusieurs batteries. Selon le modèle du drone, l’autonomie de vol est différente. Un mini drone (par exemple ceux achetés au rayon jouet en supermarchés comme le drone Parrot Mambo) ne volera que quelques minutes, contre pas moins de 20 minutes pour un drone spécialisé en photo et vidéo aérienne comme le drone DJI Mavic Pro (photo ci-dessus) ou le drone Parrot Bebop 2.

Ces minutes de vol sont bien évidemment relatives et dépendent de la façon dont tu utilises ton drone. Si tu voles haut et vite, la/les batterie(s) se déchargeront tout aussi vite.

La caméra

Évidemment, on n’oublie pas la caméra embarquée et fixée au drone, qui permet de prendre des photos et/ou des vidéos. Tous les drones n’en sont pas équipé, et généralement, un drone avec caméra est un modèle plus cher qu’un modèle sans caméra.

En fonction du modèle de drone et donc de la caméra, l’image est stabilisée par une nacelle ou par le logiciel de pilotage du drone. Cela signifie que même si le drone bouge d’avant en arrière, de gauche à droite ou qu’il y a beaucoup de vent, la caméra et l’image seront stables. Et ça, c’est un énorme avantage ! Surtout quand on débute .

La radiocommande

Tu te demandes sûrement comment on dirige notre drone ? Et bien tout simplement avec une télécommande encore appelée une radiocommande (car elle émet des ondes radio). Celle-ci permet de contrôler chaque mouvement du drone mais aussi de prendre des clichés et/ou des vidéos. Comme une manette de jeu vidéo, la radio commande s’utilise avec les deux mains.

les drones

Le pilotage du drone

Alors venons-en ! Je t’en parlait juste avant, la télécommande, enfin la radiocommande comme on dit dans le milieu, est comme une manette de playstation. Il y a deux joysticks pour garder le contrôle sur le comportement du drone (pour aller en avant, en arrière, à gauche, à droite, en haut ou en bas). À l’arrière de la radiocommande, il y a une molette pour contrôler les mouvements de la caméra. Tu as également deux antennes assurant la liaison entre la radiocommande et le drone. Le retour vidéo s’effectue à travers un téléphone ou une tablette que tu connectes à la radiocommande. Un article très complet est disponible pour t’apprendre à piloter un drone facilement et devenir un pilote de drone aguerri.

Comme tu le vois, le drone peut être utilisé par tout le monde. Professionnel ou amateur, il existe un modèle pour chacun d’entre nous, de marque, de taille, de prix et de fonctionnalités différentes. Tu en apprendras d’avantage en lisant mes conseils pour acheter ton drone pour débuter ou spécifiquement quel drone choisir pour voyager.

Claire et moi, professionnels et voyageurs, utilisons le drone pour prendre des clichés qui alimentent nos récits de voyages sur notre blog. Toi aussi tu peux l’utiliser pour développer tes talents de photographe ou vidéaste, que tu sois expérimenté ou débutant.

les drones

En renseignant ton adresse email, tu acceptes de recevoir ton mini guide et mes conseils par courrier électronique et tu prends connaissance de notre Politique de confidentialité

Ça y est, tu connais maintenant la définition du drone ! Bienvenue dans la Droners Family !

On se retrouve dans le prochain article pour en savoir plus sur cet objet volant. Et toi, le drone c’est pour quand ? Dis le moi en commentaire juste en dessous ?

Et n’oublie pas de partager, cela pourrait intéresser tes amis ! À très vite, Arthur.


Pour ta culture générale sur les drones

Découvrons l’histoire des drones

Et si nous revenions dans le temps ? Un peu d’histoire n’a jamais fait de mal à personne ?

Dans les années 1930, au Royaume-Uni, le nom “drone” a été donné par dérision à certains modèles d’avions qui fonctionnaient sans pilotes à bord. Radiocommandés depuis la terre, ces avions s’appelaient les “DH.82 Queen Bee”. Leur vol était tellement lent et bruyant qu’il ressemblait plus à celui du bourdon en fin de vie qu’à celui de la reine abeille (Queen Bee). Que celui qui pense à Beyoncé sorte tout de suite !

En anglais, la traduction de “bourdon” est “drone”. Voilà pourquoi, nous appelons un drone comme ça !

Le drone a été mis en lumière lors de la première guerre mondiale. Les Anglais, les Américains et les Français ont été les précurseurs dans ce domaine.

Le premier “drone” français a été conçu, réalisé et expérimenté en 1923 à Etampes, près de Paris, mais l’armée française ne trouvait pas encore d’intérêt à cette technologie. Sérieusement ?!

Principalement utilisé par les militaires, le drone est aujourd’hui utilisé par des professionnels de la construction. Ils inspectent des bâtiments ou effectuent des relevés de terrains qu’un homme ne peut pas faire et surtout à moindre coût. Les secouristes (pompiers, gendarmes, sauveteurs en mer…) ont également ajouté le drone à leurs outils d’intervention afin de repérer les lieux où des personnes en difficulté ont besoin d’aide. C’est beaucoup moins cher qu’un hélicoptère. Enfin les professionnels de l’image comme les photographesvidéastes ou encore le cinéma utilisent depuis des années le drone comme outil de travail polyvalent.

Voilà une petite mise en bouche ? Crois moi, tu vas devenir incollable sur les drones !

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
id, dolor. commodo Curabitur vulputate, ut dictum