camping croatie

Camping en Croatie : nos conseils avant de vous lancer

Vous avez décidé de partir en road trip à la découverte des lieux d’intérêts culturels, des villes et des paysages de Croatie ? Le pays s’y prête parfaitement et de nombreux itinéraires sont envisageables pour votre séjour. Que vous partiez seulement 5 jours ou tout un mois, on vous conseille de longer le littoral, de profiter de la péninsule de Rijeka et d’explorer les îles de la mer Adriatique comme l’île de Hvar. Si faire du camping en Croatie est une bonne idée pour garder une certaine autonomie et liberté de mouvement, il y a tout de même plusieurs choses à savoir avant de se lancer dans l’aventure.

Camping en bord de mer en Croatie

On vous a vanté les mérites des côtes croates, de leurs villes balnéaires et plages de rêve. Les îles et criques secrètes du pays sont également légion et un voyage de quelques jours ne vous suffira pas pour tout explorer. Pour un séjour camping en Croatie, poser sa tente près du littoral est donc un avantage certain : vous serez au bon endroit pour profiter des merveilles qu’offre l’Adriatique.

De nombreuses offres de camping (allant du camping non étoilé au camping-village en passant par le camping 5 étoiles) existent et les prix pourront varier selon l’emplacement choisi. Du coup on vous conseille de passer par Homair qui regroupe des campings en Croatie en bord de mer de tous styles parmi lesquels vous devriez trouver votre bonheur facilement. Parce que le pays propose désormais une multitude de campings aux atouts variés, vous pourrez sans problème trouver celui qui vous correspond. Les offres pour les familles (avec jeux pour enfants, piscines et abondances de services) sont nombreuses, mais d’autres campings plus tranquilles conviendront très bien aux aventuriers et à ceux qui préfèrent une immersion en pleine nature.

Le camping sauvage en Croatie c’est possible ?

Et justement, on préfère rappeler aux aventuriers que le camping sauvage est strictement interdit en Croatie ! Les contrôles sont fréquents et les sanctions sévères : jusqu’à 1500 € d’amende à payer immédiatement. On vous déconseille donc fortement de vous y risquer. D’ailleurs si vous circulez dans le pays en camping-car en vous arrêtant sur le terrain d’un particulier vous devrez vous signaler auprès du poste de police le plus proche (sous peine d’amende) ce qui complique pas mal les choses. Au final, ce type de camping ne vous offrira pas l’autonomie recherchée du camping « sauvage ».
Personnellement on vous recommande donc de réserver votre place dans un camping avant votre arrivée en Croatie et de toujours vérifier les règles en vigueur dans le pays où vous vous rendez afin d’être sûr de ne pas faire de bêtise.

Camping en Croatie : quelle est la meilleure période ?

Lorsque l’on veut visiter la Croatie en camping-car ou en dormant sous une tente, il vaut mieux privilégier la saison estivale. Un seul problème, vous ne serez pas les seuls à vouloir partir en été et les touristes risquent d’être nombreux si vous partez en juillet ou en août. Globalement les températures restent très agréables sur la période de mai/juin, mais aussi en septembre. Privilégiez donc la fin du printemps ou le début de l’automne pour organiser votre séjour camping en Croatie !

Article sponsorisé

PIN PINTEREST

Vous avez aimé cet article ? Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard et retrouvez-nous sur Pinterest

camping croatie

Pour partager l’article à vos compagnons de voyage, c’est par ici :

D’autres articles que vous pourriez aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.