ubud bali

Ubud Bali, notre guide complet pour des vacances réussies

Vous avez décidé de partir en vacances et vous ne savez pas où aller à Bali ? Nous vous avons concocté un programme complet pour visiter Ubud Bali et découvrir ses lieux incontournables. À vous les balades dans un décor paradisiaque, les visites de temples et de musées ou encore les promenades à travers les rizières. En bref, un programme unique pour des vacances inoubliables. Suivez-nous, c’est ici que cela se passe :

Visiter Ubud Bali

Déambuler dans les rues d’Ubud Bali, ce n’est pas seulement se promener, mais c’est également découvrir des lieux absolument incroyables appartenant à une culture aux antipodes de la nôtre. Les gens que vous rencontrerez sur place sont chaleureux et accueillants. En bref, n’hésitez pas à visiter ce lieu unique. Voici un petit guide des incontournables à visiter :

Saraswati Temple Ubud à Bali

De passage à Ubud Bali, vous ne pouvez pas manquer de visiter Saraswati Temple Ubud. Ce temple datant du XIXe siècle est entièrement dédié à la déesse mythique : Saraswati. La fleur de lotus est un des symboles de cette idole et vous en retrouverez partout dans les jardins qui entourent le temple. Dans la religion hindouiste, elle représente l’apprentissage, la connaissance, l’art, la sagesse et la musique. Situé tout près du palais royal, ce temple est facilement accessible à pied. Attention, il n’est réservé qu’aux pratiquants. En tant que touristes, vous n’aurez accès qu’aux jardins extérieurs, mais le décor est si incroyable que cela en vaut la peine. Dans l’idéal, louez les services d’un guide, il vous permettra d’en apprendre plus sur l’histoire de ce lieu et des statues qui l’entourent. Vous pouvez visiter ce temple tous les jours de 08 h à 17 h. Si vous le souhaitez, deux soirs par semaine, vous pourrez assister à des spectacles de danse balinaise. En effet, chaque mardi et jeudi, à partir de 19h30, une troupe pratique la danse Kecak. Il s’agit d’une danse sans musique, qui se réalise uniquement avec le chant des autres participants. L’entrée dans les jardins du palais est gratuit. Seul le spectacle de danse est payant. Comptez 80 000 rp par personne, soit environ 5 €. Ces danses traditionnelles sont un spectacle à voir au moins une fois pendant vos vacances.

Neka Art Museum : musée d’art de l’histoire balinaise

Plus connu sous le nom de Neka Museum, le Neka Art Museum est réputé pour son importante collection d’œuvres d’art balinaises, mais également étrangères. Il fut construit en 1982 par Wayan Suteja Neka, un enseignant balinais, qui collectionnait des œuvres d’art et avec l’appui de deux peintres célèbres : Rudolf Bonnet et Arie Smit. Le musée est ouvert tous les jours. Du lundi au samedi, il est ouvert de 09 h à 17 h. Le dimanche, il est ouvert uniquement l’après-midi de 13 h à 17 h.  Sur place, il se compose comme suit :

  • Arie Smit Pavillon. Ce pavillon est dédié au peintre du même nom : Arie Smit. Une partie de ses œuvres y sont exposées.
  • Balinese Painting Hall. Ce pavillon est séparé en quatre pièces. Les œuvres qui y sont exposées résument à elles seules l’art balinais.
  • Lempad Pavillon. La collection d’I Gusti Nyoman Lempad est exposée dans ce pavillon. Il s’agit du sculpteur et architecte balinais qui est à l’origine de la création du temple Sarawasti.
  • Indonesian Contemporary Art Hall. Cet espace est réservé aux artistes indonésiens travaillant à Bali.
  • Photography Center. Ce pavillon est réservé aux photographies. Il s’agit de photos en noir et blanc de l’artiste américain Robert A. Koke. Ces photos ont toutes été prises entre 1937 et 1941.
  • East-West Art Annex. Ce pavillon enferme des œuvres diverses d’artistes étrangers tels que Johan Rudolf Bonnet, Antonio Blanco, Theo Meier ou encore Louise Garrett Koke.

Campuhan Ridge Walk, un chemin de verdure au centre d’Ubud Bali

Rien de tel qu’une balade à Campuhan Ridge Walk pour profiter d’un paysage époustouflant. Situé juste à côté du centre d’Ubud Bali, ce sentier de dalles d’environ quatre kilomètres aller-retour vous offrira un véritable moment d’apaisement. Promenez vous à travers les rizières et découvrez un paysage absolument exceptionnel. Cette marche facile prend en moyenne deux heures. N’hésitez pas à échanger avec les locaux qui travaillent dans les rizières ! Au bout du chemin, vous accéderez à un village typique où résident de nombreux artistes. Vous y découvrirez entre autres des peintres ou des sculpteurs. Il est conseillé de faire cette balade le matin de bonne heure puisqu’il existe peu d’arbres sur le chemin pour se poser à l’ombre. Dès 07 h, vous pourrez bénéficier de la fraîcheur, tout en profitant de la solitude du lieu. En effet, les touristes envahissent ce lieu l’après-midi et cela devient moins agréable. Pour terminer, sachez que ce chemin est gratuit d’accès et qu’il est accessible 24 h / 24 et 7 j / 7. N’hésitez donc plus !

Visiter Gunung Lebah Temple, temple hindou à Ubud Bali

Une visite de la région ne serait pas complète sans faire un détour par Gunung Lebah Temple. Idéalement placé sur la colline Campuhan, ce temple fait partie des lieux incontournables de l’île. Il date du VIIIe siècle et fut construit par Sri Markendya, un prêtre hindou originaire de Java. Pour y accéder, rien de plus simple, il vous suffit de prendre la route principale de Jalan Raya. En contrebas du musée Blanco, juste après le pont de Campuhan, vous découvrirez le temple. Il a une histoire absolument incroyable puisqu’il est à l’origine de la création d’Ubud Bali. En effet, lorsque le prêtre décida de bâtir le temple, il n’existait aucune habitation aux alentours. Par la suite, de nombreuses personnes vinrent le visiter et décidèrent de s’installer dans les environs. Petit à petit, un village naquit : Ubud était né ! Ce lieu est très agréable pour se promener. En effet, ici tout est bien entretenu, propre, calme et silencieux. Le décalage avec le reste de la ville d’Ubud est stupéfiant. Ce temple est divisé en plusieurs pavillons. Chacun d’eux est orné de statues en or traditionnel et rouge représentant des dieux mythiques. En bref, c’est une balade qui vaut vraiment le détour !

Pura Dalem Agung Padangtegal, temple de la mort balinais

Voici un autre temple à visiter : Pura Dalem Agung Padangtegal. Situé à l’Ouest de la forêt sacrée des singes et au cœur d’Ubud Bali, ce temple est consacré à Durga. Dans la religion hindouiste, c’est la représentation de la mort. Ce lieu est aussi surnommé le temple de la mort, car il serait hanté par les mauvais esprits. Une fois sur place, ce n’est pas un, mais trois temples qui vous attendent. Les deux autres temples sont :

  1. Le temple Beji. Dans la mythologie balinaise, c’est ici qu’est adoré le dieu Hyang Widhi personnifié par la déesse Gangga
  2. Le temple Prajapati. Ici, la légende évoque le Dieu Hyang Widhi personnifié par Prajapati. Tout près de ce temple se trouve un cimetière où ont lieux des crémations de masse tous les cinq ans.

Ces trois temples datent du XIVe siècle. Le temple Pura Dalem Agung Padangtegal est à l’origine de nombreuses légendes. Les balinais racontent que ce lieu recèle de pouvoirs magiques et qu’il est habité par les mauvais esprits. Tout autour de ce temple, vous pourrez observer de nombreuses statues représentant des sorcières ou des monstres avec des yeux exorbités ou bien des dents pointues et souvent armés de gourdins ou de masses. Les horaires pour le visiter dépendent des heures d’ouverture de la forêt des singes. La forêt est accessible aux touristes de 08h30 à 18h00. Cependant, l’accès au temple ferme à 17h30. En pénétrant dans la forêt, vous devrez régler un prix d’entrée de 80 000 roupies, soit environ 5 € et qui inclut la visite de l’extérieur du temple. En effet, comme dans le reste de l’île, les temples ne sont accessibles qu’aux pratiquants.

Visiter Ubud Market, marché d’art traditionnel de Bali

Lors de votre prochain passage à Ubud Bali, passez faire un tour à Ubud Market. Il s’agit d’un marché traditionnel très touristique et réputé pour ses produits artisanaux. Vous y trouverez à manger, mais aussi des souvenirs de vacances à rapporter. En bref, c’est un lieu à ne pas manquer avant de rentrer chez vous. Ce marché est considéré comme le lieu le plus populaire de l’île. Attention, si vous décidez de visiter cet endroit et surtout d’y acheter des souvenirs de vacances, vous devrez faire appel à vos talents de négociateurs. En effet, négocier est une tradition dans le commerce et vous devez l’accepter comme un jeu entre le vendeur et l’acheteur. Si nous n’avions qu’un seul conseil à vous donner, cela serait de garder le sourire et de ne surtout pas vous énerver. Fixez vous un prix au-dessus duquel vous ne souhaitez pas payez l’article et lancez-vous. Les premiers achats peuvent paraître laborieux, mais on s’habitue vite ! Le marché se situe juste en face le palais royal Puri Saren Ubud et est ouvert tous les jours de la semaine. Allez-y de bonne heure le matin pour éviter l’afflux touristique et profiter de ce lieu enchanteur et coloré.

Goa Gajah ou la grotte de l’éléphant

Le temple de Goa Gajah est également surnommé la cave de l’éléphant ou grotte de l’éléphant. Il s’agit d’un lieu de culte hindouiste qui est inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1995. Il se situe à Bedulu, à seulement quelques kilomètres d’Ubud Bali. Personne ne connaît l’origine exacte de son nom. Vous ne pourrez pas manquer son entrée imposante qui n’est autre qu’une immense gueule de démon grande ouverte. Une fois que vous avez pénétré à l’intérieur, un long couloir s’impose au bout duquel vous découvrirez des statues auxquelles les balinais font des offrandes :

  • Une statue de Ganesh, qui est le dieu mythique hindouiste de la sagesse, de l’intelligence, de l’éducation et de la prudence. Cette statue est représentée avec une tête d’éléphant et est habillée d’un sarong.
  • Trois statues plus petites représentent des lingams de Shiva. Les lingams sont des représentations classiques de Shiva. Il s’agit de pierres dressées d’apparence phallique. Chaque statue représente une idole : Brahma le créateur, Vichnou le mainteneur, Shiva le régénérateur. Ces trois statues sont elles aussi vêtues avec des tissus colorés.

La visite du temple est libre et gratuite. Cependant, n’oubliez pas de vous vêtir d’un sarong si vos jambes sont nues ou vos épaules dénudées. L’idéal est de vous en procurer un dès le début de vos vacances et de toujours le garder dans votre sac à portée de main.

Tegallalang Rice Terrace, les Rizières en Terrasse de Tegalalang

Voici un autre endroit splendide où vous pourrez admirer de magnifiques paysages de rizières. Tegallalang Rice Terrace, est un lieu typique de la région balinaise où vous prendrez plaisir à échanger avec les locaux. Ce lieu est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Pour irriguer ces terrains, les agriculteurs utilisent le subak ; il s’agit d’un système d’arrosage écologique typique de Bali. Pour vous y rendre, rien de plus simple : optez pour le scooter ou la voiture puisque les rizières se trouvent à une dizaine de kilomètres au Nord d’Ubud. Une fois sur place, vous pourrez vous promener librement dans les allées centrales. Notez que les rizières sont des domaines privés et que vous n’avez pas le droit de les piétiner. Ceci étant, si vous discutez aimablement avec les locaux, certains se feront un plaisir de vous laisser y pénétrer, tandis que d’autres vous demanderont une compensation financière. À vous d’utiliser vos talents de persuasion tout en gardant le sourire, bien évidemment. Avant de quitter ce lieu, n’oubliez pas de faire une photo sur la balançoire Love Bali pour immortaliser cette visite.

Visitez le Museum Rudana ou musée Rudana d’Ubud à Bali

Vous êtes amateur de peinture, de sculpture ou d’art en tous genres ? N’hésitez pas à visiter le Museum Rudana. Installé sur trois étages, ce musée incroyable date de 1995. Il appartient à Nyoman Rudana, un homme politique local passionné d’art et qui est également le fondateur de plusieurs organisations de soutien aux artistes de la région d’Ubud Bali. À l’intérieur, vous pourrez découvrir plus de 400 œuvres d’arts et de sculptures. L’accès aux deux premiers niveaux est gratuit, seul le troisième étage est payant. Voici ce que vous trouverez à chaque étage :

  1. Le premier étage. C’est ici que vous pourrez admirer des œuvres d’artistes indonésiens.
  2. Le deuxième étage. Il abrite également des œuvres d’art d’artistes de la région, tels que Nyoman Gunarsa, Basuki Abdullah, etc.
  3. Le troisième étage. Il est réservé aux peintures balinaises classiques d’artistes locaux ou bien d’artistes étrangers ayant vécu en Indonésie. Vous aurez peut-être la chance d’y observer des artistes travailler en direct. Vous aurez même la possibilité de leur acheter leurs toiles.

Mount Agung Sunrise Trekking : trekking sur le Mont Agung à Bali

Avis aux sportifs ! Voici une randonnée faite pour vous : Mount Agung Sunrise Trekking. Cette randonnée de niveau difficile vous permettra d’admirer le lever du soleil à plus de 3 000 m d’altitude. Un rêve pour les passionnés de nature et de sport. Voici quelques précieux conseils pour préparer au mieux votre trekking :

  • Pour qui ? Ce trekking nécessite d’être en bonne forme physique. En effet, il s’agit d’une randonnée réservée aux plus sportifs d’entre vous. De plus, l’ascension est interdite aux femmes ayant leurs règles. Les Balinais sont très superstitieux et considèrent cela comme un présage de malheur.
  • Quand s’y rendre ? Il est conseillé de faire l’ascension du mont Agung pendant la saison sèche. Pendant la saison humide, les chemins peuvent se révéler dangereux, car trop glissants. Attention, l’ascension est interdite courant avril, lors des cérémonies au temple Besakih ou au temple Pasar Agung.
  • Combien ça coûte ? Selon vos talents de négociateur, la réservation d’un guide pour vous accompagner vous coûtera 900 000 rp à 1 800 000 rp, soit environ 50 € à 100 € par personne.
  • Trouver le bon guide. Attention à bien choisir votre guide. Certains touristes reviennent très déçus de leur trek à cause d’un guide incompétent. Nous vous conseillons de réserver via une agence sérieuse ou par le biais de votre hôtel.
  • Se préparer. Au départ de la randonnée, vous risquez d’avoir rapidement chaud donc un tee-shirt devrait suffire. En montant, les températures vont baisser. Pensez donc à emmener un vêtement plus chaud. Sinon, pensez à chausser de véritables chaussures de randonnée. Enfin, prenez de quoi vous ravitailler et le nécessaire de pharmacie en cas de blessure.
  • Le trajet. Deux chemins sont disponibles pour monter. Le premier, plus long monte jusqu’au sommet, tandis que le second, plus court s’arrête à 2 000 m d’altitude. À vous de choisir en fonction de vos compétences et vos envies.

Ubud Centre, la Capitale des Arts de Bali

Ubud centre est le centre de l’île de Bali. C’est ici que vous trouverez tout ce dont vous pouvez avoir besoin pour la durée de votre séjour. Les temples, les musées et surtout le marché principal se trouvent dans Ubud centre et ses environs. C’est un incontournable de l’île de Bali. Pour vos déplacements, nous vous conseillons vivement le scooter qui vous permettra de vous déplacer partout facilement. Autrement, vous avez la possibilité de prendre un taxi ou bien de louer votre propre voiture, avec ou sans chauffeur. Attention, les routes ne sont pas toutes en très bon état et la conduite peut s’avérer dangereuse. Si votre budget est limité, n’hésitez pas à prendre le bemo. Il s’agit d’un minibus d’une dizaine de places. Une heure de trajet en bemo vous coûtera environ 50 cts d’euro. Autant dire que c’est un bon plan et une immersion garantie dans la vie balinaise.

Komaneka Art Gallery : galerie d’art contemporain de Ubud Bali

Komaneka Art Gallery est une galerie d’art contemporain qui devrait vous plaire ! Située à Ubud Bali, cette galerie expose des artistes avant-gardistes, pour la plupart indonésiens. Cré​e en 1997 par Nyoman Wahyu Suteja Neka, elle contraste complètement avec l’art balinais traditionnel qui a plutôt tendance à charger les décors. En effet, ici vous n’avez que des espaces ouverts, lumineux et dégagés. En bref, un véritable lieu d’apaisement, idéal pour découvrir des œuvres exceptionnelles. La galerie est ouverte tous les jours du lundi au dimanche, de 08 h à 21 h. N’hésitez plus et partez découvrir les œuvres de I Wayan Sujana Suklu, Hanafi ou encore Nengah Sujena.

Forêt des singes d’Ubud Bali

Qui n’a jamais entendu parler de la forêt des singes d’Ubud ? Voici un lieu exceptionnel qu’il est très agréable de visiter, tant pour sa verdure que pour ses singes malicieux ! Il est important de savoir que la forêt des singes est une réserve naturelle qui abrite plus de 600 macaques crabiers, un singe originaire d’Asie du Sud-Est, ainsi que plus de 180 espèces d’arbres différents. Cette forêt est divisée en cinq territoires bien distincts où chacun de ces animaux vit paisiblement. La majorité des singes sont des femelles. Ils vivent en totale liberté. Vous devrez donc bien suivre les recommandations indiquées à l’entrée de la forêt si vous voulez que tout se déroule dans les meilleures conditions. En effet, les singes peuvent avoir des réactions surprenantes envers les touristes. N’oubliez pas qu’ils sont gourmands et surtout, qu’ils sont sur leur territoire. À vous de vous adapter ! La forêt est ouverte de 8h30 à 18 h. L’entrée coûte 80 000 roupies pour un adulte, soit à peine 5 € et 60 000 roupies pour un enfant, soit environ 3,50 €.

ARMA Museum : Agung Rai Museum of Art à Ubud Bali

Le ARMA Museum fut fondé en 1196 par Agung Rai, un Balinais qui a consacré toute sa vie à la préservation et au développement de l’art et de la culture balinais. Ce musée est plutôt un centre culturel puisqu’il permet non seulement d’admirer des œuvres d’art, mais également de participer à de nombreuses activités telles que :

  • Suivre des cours d’art.
  • Arpenter les allées de la bibliothèque.
  • Siroter un café dans les jardins du centre.
  • Admirer un spectacle de danse et de musique traditionnelles.
  • Suivre des cours de danse legong.

Ce complexe est tout simplement immense puisque ses deux bâtiments mesurent à eux deux plus de 4 500 m². Autant dire qu’il y a assez d’espace pour visiter ce musée en toute quiétude. Le musée est ouvert tous les jours de 09 h à 18 h et son tarif est de 80 000 rp pour un adulte, soit à peine 5 €.

Museum Puri Lukisan : le Musée de la Peinture d’Ubud Bali

On reste dans la catégorie musée avec le Museum Puri Lukisan, nommé également le musée de la peinture. Situé en plein centre d’Ubud, vous pourrez y admirer des peintures d’artistes balinais absolument exceptionnelles. Il est le plus ancien musée d’art de Bali. Il fut fondé par Cokorda Raka Sukawati, prince d’Ubud de 1910 à 1978 et le peintre Rudolf Bonnet. Leur objectif était de conserver l’art balinais et éviter qu’il se disperse à travers le monde sans en garder trace sur cette île. Le défi est relevé puisqu’aujourd’hui, il regroupe de nombreuses peintures visibles dans trois pavillons différents.

  1. Le pavillon du haut. Ici sont exposées des peintures de style kamasan, un style traditionnel, des dessins à l’encre de Nyoman Lempad ou encore des toiles de Pita Maha (un groupe de peintres des années 30-40).
  2. Le deuxième pavillon. Il se consacre entièrement aux jeunes artistes qui ont été formés par Aries Smith.
  3. Le troisième pavillon. C’est ici qu’ont lieu les expositions temporaires qui vous permettront de découvrir de nouveaux artistes balinais.

Notez que le musée est ouvert tous les jours de 09 h à 18 h. L’entrée est de 50 000 rp pour un adulte, soit à peine 3 €. Chaque enfant de moins de 15 ans accompagné d’un adulte peut y entrer gratuitement.

Ubud Palace ou Puri Saren Agung, le palais d’Ubud à Bali

Voici un lieu que vous ne devez pas manquer lors de votre passage à Ubud Bali ; il s’agit du palais royal : Ubud palace. La partie située à l’arrière de cet immense complexe est occupée par la famille royale, tandis que la grande majorité des bâtiments regroupe les principaux centres culturels, artistiques et architecturaux de Bali. Les touristes ont la possibilité de pénétrer dans les jardins, les cours extérieures, ainsi que les bâtiments situés à l’avant du palais royal. Chacun d’entre eux est décoré dans un pur style traditionnel balinais. Cela signifie que vous pourrez admirer des statues et des sculptures diverses un peu partout, y compris dans les jardins. Le palais est facile d’accès. Il se trouve à l’intersection de la route Jalan Raya Ubud, juste en face le marché d’Ubud. Vous ne pourrez pas le manquer ! Les jardins et les cours accessibles au public sont ouverts gratuitement tous les jours de 08 h à 19 h. Enfin, chaque soir, à partir de 19h30, vous pourrez admirer un spectacle de danse traditionnelle balinaise. Le prix d’entrée pour le spectacle est de 100 000 rp, soit environ 6 €.

Ubud Water Palace, le palais d’eau de Ubud sur l’île de Bali

Voici un palais entouré d’eau où vous prendrez plaisir à flâner : le fameux Ubud Water Palace. Ce palais qui appartenait à la famille royale de Karangasem est célèbre pour son spectacle de danse nocturne qui a lieu chaque soir à partir de 19h30. Ce palais qui est l’un des plus importants de l’île, se divise en trois parties :

  1. Nista Mandala. C’est la partie qui va de l’extérieur du palais jusqu’à son entrée. Cela inclut le jardin d’eau et l’étang avec ses lotus.
  2. Madya Mandala. Cette partie mène à l’intérieur du temple via trois portes : une porte centrale, une à gauche et une à droite. La porte centrale est la plus importante ; elle de couleur rouge et or.
  3. Mandala Utama. Cette partie est la plus sacrée des trois. C’est ici que se trouve la statue de la déesse mythique Sarawasti, ainsi que le sanctuaire Padmasana.

L’accès aux jardins du palais est gratuit. Seul le spectacle est payant. Comptez 200 000 roupies par personne, soit environ 12 €.

The Blanco Renaissance Museum

The Blanco Renaissance Museum est un musée original créé par un homme qui l’est tout autant. Ce musée dans son intégralité est l’œuvre de l’artiste espagnol Don Antonio Blanco. Il contient pas moins de 300 œuvres d’art de l’artistes, ainsi que des peintures de son fils Marco qui a pris la relève et gère le musée depuis le décès de son père. Le musée se situe dans le lieu où « le fabuleux Blanco » a vécu. Autant dire que le cadre est exceptionnel : au sommet d’une montagne, dans un cadre verdoyant magnifique. Don Antonio Blanco était fasciné par le corps de la femme et le représenta sous toutes les coutures. Autant vous dire que ce musée n’est pas tout à fait un lieu adapté aux enfants. D’ailleurs, une partie du musée est interdite aux moins de dix-sept ans. Là où certains voient de l’art, d’autres peuvent voir de la provocation et de la pornographie. Finalement, ce musée est réservé aux vrais amateurs de peintures qui apprécient le travail de l’artiste. Si vous désirez le visiter, sachez qu’il est ouvert tous les jours de 09 h à 17 h. Comptez 80 000 rp pour l’entrée, soit à peine 5 € pour les adultes.

Visiter Ubud Bali : nos conseils

  • Si vous décidez de visiter Ubud Bali, n’hésitez pas à noter tous les lieux que vous souhaitez découvrir de manière à ne rien oublier. Dans l’idéal, préparez vous un petit planning sans vous mettre la pression pour autant. Vos vacances doivent rester un plaisir.
  • Achetez un sarong dès le début de votre séjour, car vous en aurez besoin lors de vos différentes visites. Cela vous évitera d’en louer un à chaque excursion.
  • De nombreuses visites sont gratuites, mais il est toujours apprécié de faire un don. Ne soyez pas trop radins dans vos dons. N’oubliez pas que les balinais vivent pauvrement pour la majorité.
  • N’oubliez pas que les négociations sont utiles dans le commerce, mais elles doivent rester bon enfant. Nous observons trop souvent des touristes s’énerver pour de simples achats. Prenez-le comme un jeu !

Et vous ? Êtes-vous déjà allé à Ubud Bali ? Avez-vous aimé votre séjour ? N’hésitez pas à nous poser vos questions en commentaire. Nous nous ferons un plaisir d’y répondre. À très vite !

PIN PINTEREST

Vous avez aimé cet article ? Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard et retrouvez-nous sur Pinterest

ubud bali

Pour partager l’article à vos compagnons de voyage, c’est par ici :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.