que faire en dordogne

Que faire en Dordogne : nos incontournables

La Dordogne accueille chaque année plus de 3 millions de visiteurs. Des chiffres qui contribuent fortement au succès du tourisme en Nouvelle-Aquitaine. Le département du sud-ouest abrite de nombreuses forêts (45 % du territoire), des vignes, de très beaux châteaux et d’étonnants villages. Il est réputé pour son soleil et pour son patrimoine historique très riche. Une combinaison parfaite qui nous a donné envie d’en savoir plus ! Nous avons donc décidé de tenter un petit road trip en Dordogne. Le département est découpé en diverses régions plus ou moins touristiques, au sein desquelles de nombreuses activités sont possibles. Entre sites incontournables, châteaux et visites culturelles, le Périgord est une région que l’on pourrait visiter encore et encore sans jamais se lasser. Dans ce nouvel article, on vous explique que faire en Dordogne, en fonction de vos goûts, et peu importe le temps. C’est parti !

Dordogne ou Périgord ?

Vous vous demandez quelle est la différence entre le Périgord et la Dordogne ? Nous aussi ! On a demandé à des experts, et en fait, les deux mots servent à désigner le même territoire (ou presque).
Pour la petite histoire, c’est pendant la Révolution française que nos départements ont été créés. Une initiative de l’Assemblée nationale destinée à faciliter l’organisation administrative en France. Résultat, le Périgord change de nom et devient le département de la Dordogne (grossissant un peu au passage). Pourquoi ? Le nom des départements devait faire référence à une particularité géographique ou hydrographique. On choisit donc pour le Périgord, le nom de la rivière principale qui le traverse : la Dordogne.

Comment appelle-t-on les habitants de la Dordogne ?

Les habitants de la Dordogne peuvent être appelés Dordognais, cependant, on emploie bien plus couramment le mot « Périgourdins » ou « Périgordins », qui fait référence à l’ancien nom de la province.

Où se trouve la Dordogne ?

Le département de la Dordogne se situe dans le sud-ouest de la France au cœur de la région Nouvelle-Aquitaine. Sa préfecture est Périgueux.

Les quatre Périgords

Les habitants de la région sont très attachés au Périgord et aux valeurs que porte son nom. Pour ne pas le voir disparaître au profit de la Dordogne, il est toujours utilisé par les locaux, mais aussi par les organismes de tourisme, afin d’évoquer les produits gastronomiques ou de terroir. Il n’est donc pas surprenant de découvrir que le territoire a été découpé en quatre petits « Périgords » colorés pour des raisons à la fois historiques, culturelles, mais aussi touristiques.

Visiter le Périgord vert

Le Périgord Vert correspond à la partie nord de la Dordogne. C’est une zone très vallonnée, parsemée de forêts et arrosée de nombreux cours d’eau, tels que La Côle, l’Auvézère ou la Dronne. Grâce à cela, une nature verdoyante s’y est développée. Nul besoin donc de se demander d’où lui vient son nom ! Certains racontent tout de même que ce serait l’écrivain Jules Verne lui-même qui aurait choisi cette appellation. Le Périgord vert est idéal pour tester le tourisme durable et pour en apprendre plus sur les problématiques environnementales de la région.

Visiter le Périgord blanc

Le Périgord Blanc se trouve au centre du département de la Dordogne. Son nom lui viendrait de la couleur blanche des roches calcaires présentes sur le territoire. On y trouve les villages de Vergt, Sorges, Mussidan, Neuvic ou Montpon-Ménestérol tout à l’ouest. Le Périgord blanc est un peu le centre névralgique du Périgord puisqu’il accueille la préfecture : Périgueux. Moins boisé que d’autres coins de Dordogne, on peut cependant y découvrir de nombreux châteaux et sites touristiques remarquables.

Visiter le Périgord noir

Le Périgord noir se situe au sud-est du département de la Dordogne. C’est sans doute le premier territoire à avoir reçu son surnom, pour une raison toute simple : la couleur (un vert très sombre) des chênes présents dans toute cette partie de la Dordogne. Le Périgord noir est très apprécié des touristes. On y trouve la magnifique ville de Sarlat (dont on vous parle un peu plus loin), mais aussi divers villages pittoresques : Montignac, Les Eyzies, Saint Cyprien, Villefranche du Périgord ou Hautefort. Le Périgord noir est traversé par la Dordogne et par la Vézère.

Visiter le Périgord pourpre

Le quatrième Périgord est situé au sud-ouest du département et se nomme le Périgord Pourpre. Un nom qu’il tient de la couleur pourpre du feuillage des vignes à l’automne et de la couleur du vin fabriqué dans la région. Apparue très récemment, dans les années 90, cette appellation est plus contestée et n’aurait été créée que pour compléter les trois autres couleurs. Dans le Périgord pourpre, on trouve la célèbre Bergerac, mais également Montpazier, Le Bugue, Le Buisson de Cadouin ou encore Villefranche de Lonchat. C’est aussi le pays des bastides, ces villages fortifiés du Moyen-âge, à découvrir absolument.

Road trip en Périgord : les gorges de l’Auvézère

Les gorges de l’Auvézère, au nord-est de la Dordogne, sont vraiment sauvages et magnifiques. Dans cette région, il existe de nombreux sentiers de randonnée au départ de différentes villes, qui vous permettront d’y faire une marche de deux heures, comme une randonnée de trois jours. C’est une zone parfaite pour des adeptes de la microaventure comme nous ! Découvrez la vallée luxuriante et ses mystères à votre rythme ! De notre côté, nous avons opté pour une balade ponctuée de cascades et de passerelles, un bon moyen d’alterner marche intensive et repos devant de superbes paysages.

Les forges de Savignac-Lédrier

Les forges de Savignac-Lédrier ont été classées monument historique en 1979. Il est possible de les découvrir, ainsi que leur parc de découvertes pédagogiques, grâce à un parcours pédestre, seul ou avec un guide. Le site est très vaste, et on en apprend plus sur l’histoire des forges, des moulins et de l’utilisation de la force de l’eau dans l’industrie au fil des siècles. Un lieu peu connu, mais qui s’avère vraiment intéressant à explorer.

que faire en dordogne

Où dormir non loin des gorges de l’Auvezère

Camping Parenthèses imaginaires — Milhac de Nontron
Nous avons eu la chance de passer une nuit au Camping Parenthèses imaginaires à Milhac de Nontron. Ce domaine situé au sud du Parc Naturel régional Périgord-Limousin est en pleine nature et à moins d’une heure des Gorges de l’Auvezère ! On se sent tout de suite dans une bulle paisible. Le propriétaire met à disposition cabanes et chalets de différentes tailles afin d’accueillir les amoureux comme les familles. Par contre, afin de préserver le calme des lieux, le camping n’accueille pas plus de 30 familles à la fois. Notre chalet, nommé « Carpe Diem », se trouve au bord d’un lac, ambiance romantique assurée au coucher du soleil ! À l’intérieur c’est propre, moderne, avec des couleurs douces qui s’harmonisent parfaitement avec la nature des alentours.

que faire en dordogne

Moulin de la Jarousse – La station Prouvé
Le moulin de la Jarousse, situé non loin des Gorges, propose des hébergements très variés. Nous, nous avons pu dormir dans une ancienne station-service reconvertie en gîte, en plein cœur de la campagne. Un logement tout simplement magnifique, avec ses baies vitrées qui laissent entrer toute la lumière et une grande terrasse de bois avec piscine. Les tons crème et bois et la décoration minimaliste lui donnent une apparence très moderne.

🌟 D’autres idées pour trouver votre logement responsable et français sur GreenGo !

que faire en dordogne

Capitale du Périgord : Périgueux

Périgueux est situé au centre de la Dordogne. Préfecture du département, c’est aussi la ville la plus peuplée et un camp de base idéal pour visiter tous les recoins du Périgord. Destination touristique incontournable, elle est considérée comme la « capitale culturelle du Périgord blanc ». Reconnue Ville d’Art et d’Histoire elle possède 44 monuments historiques inscrits ou classés, plusieurs musées et de nombreux vestiges remontant à l’époque romaine. C’était la destination parfaite pour continuer notre petit road trip Dordognais !

Nous avons commencé notre balade dans Périgueux par le quartier Gallo-Romain. Nous avons d’ailleurs appris que tout un circuit sera prochainement créé afin de mieux le mettre en valeur. On pourra alors visiter la tour Vésone, le vestige d’un ancien temple gallo-romain dédié à la déesse Vesunna, qui, pour l’instant, n’est pas encore accessible. Cependant le musée Vesunna, à deux pas de la tour, est bien ouvert et propose au public une impressionnante collection d’objets d’époque, exposée dans une véritable villa gallo-romaine.

Petite anecdote : le musée a été conçu par un architecte « star » bien français. Il s’agit de Jean Nouvel. Le créateur a notamment imaginé le Louvre d’Abu Dhabi, la Philarmonie ou encore l’Institut du Monde arabe à Paris.

Après l’antiquité, on avance un peu dans le futur, direction la vieille-ville ! De la tour Mataguerre à la place Daumesnil en passant par les petites rues pavées, nous avons découvert le Périgueux moyenâgeux. On a pu admirer les maisons à pans de bois, les riches demeures et les hôtels particuliers ornés des fines sculptures Renaissance. Cette fois encore, beaucoup de choses à voir et plein de parcours possibles. On a fait une petite pause à la guinguette Barnabé, un restaurant très populaire érigé au XXe siècle au bord de l’Isle.

On a terminé cette visite en beauté par un monument historique et religieux très important dans la région : la Cathédrale Saint Front. Classée au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO, c’est une étape importante sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle et donc, un lieu spirituel visité par des touristes venus d’horizons très différents.

Si vous le désirez, vous pouvez faire comme nous et la visiter accompagné d’un guide qui vous emmènera jusque sur les toits ! La vue de là-haut est juste incroyable.

que faire en dordogne

Une fois descendus de notre petit nuage, on a continué de flâner et on a pu profiter du marché traditionnel aux produits et producteurs locaux. Une super manière de s’immerger dans le quotidien des habitants et de découvrir les spécialités locales.

Voies vertes et vélo routes

Toujours depuis Périgueux, il est tout a fait possible de profiter d’une des voies vertes qui parcourent la région. Louez vos vélos dans la ville et empruntez la véloroute qui longe la rivière Isle entre le quartier gallo-romain (Tour de Vesone) et la guinguette de Barnabé. Nous avons testé cet itinéraire plutôt facile et très agréable. Comptez 5 km de parcours total ! 3 km sur le parcours entre le quartier gallo-romain et la guinguette de Barnabé, puis 2 km pour le retour en centre-ville.

Autres voies vertes de Dordogne :

  • La voie verte « Thiviers Saint Pardoux »

Cette voie verte relie les communes de Saint Pardoux la Rivière et Thiviers. Attention, c’est parti pour 17 km en empruntant le tracé de l’ancienne voie ferrée. Arrêtez-vous en passant tout près du village de Saint-Jean de Côle, il fait partie des Plus Beaux Villages de France.

  • Voie verte de Sarlat à Cazoules

Au départ depuis Sarlat, la voie verte a été aménagée sur des voies de chemin de fer désaffectées. Elle permet de découvrir la vallée de la vallée de la Dordogne et les villages typiques du Périgord tout en profitant de l’ombrage des falaises.

que faire en dordogne

Bergerac et le pays des Bastides

Direction le Périgord pourpre, pays du vin et des bastides. C’est un coin très agréable à découvrir en road trip, car on peut ainsi facilement faire le tour de nombreux petits villages de caractère tels que Issigeac, Beaumont du Périgord ou encore Monpazier.

Visiter Bergerac

« Moi, Monsieur, si j’avais un tel nez, il faudrait sur-le-champ que je me l’amputasse ! »
Vous connaissez Cyrano ? Et bien, le célèbre personnage d’Edmond Rostand viendrait de Bergerac. Que faut-il de plus pour rendre la ville hautement sympathique ?

Bergerac est l’une des plus grandes villes de la région après Périgueux et se situe dans ce que l’on nomme le Périgord pourpre. Si son nom est immortalisé en littérature, elle est également réputée pour sa douceur de vivre et sa gastronomie, notamment pour son vin. Elle possède une vieille ville très agréable à arpenter, divisée entre boutiques, restaurants et demeures anciennes.

Côté visites, vous pourriez aimer La Maison des Vins (siège du Conseil des Vignerons de la région de Bergerac) ou le Musée du tabac, unique en France, établi dans une maison du XVIIe siècle dans la rue de l’Ancien-Pont. On y trouve une impressionnante collection de pipes et d’outils pour illustrer l’histoire du tabac.

Pour déjeuner, nous nous sommes installés face à la Dordogne sur le quai Cyrano et nous avons profité d’une dégustation de vins et de fromages !

que faire en dordogne

Visite de vignoble

Ensuite direction Prigonrieux, juste à la sortie de la ville (10 minutes en voiture) pour rencontrer Florent Girou et sa compagne Uyen, artisan-viticulteur et paysanne cueilleuse du Château Combrillac.

Ce vignoble, perché sur une colline qui domine la vallée de la Dordogne, pratique l’agriculture biologique et biodynamique. C’était super intéressant d’en apprendre plus sur le sujet, en particulier sur la volonté de Florent et Uyen de développer une approche en pleine conscience des principes de permaculture sur l’ensemble du vignoble ! Le respect du vivant est la clé de voûte de ce jeune couple dynamique et plein de belles valeurs. Quelle belle rencontre. Et vous, faites-vous attention aux labels et autres marqueurs qui permettent de classer les vins ?

que faire en dordogne

Où dormir près de Bergerac

La Maison d’Hôtes « les 2 Brigards » 
On vous conseille « les 2 Brigards », une maison d’hôte à Monestier tenue par Patrick et Jean-Paul. L’ancienne maison de maître, tout en pierre, est magnifique. Un charme qui se retrouve aussi dans la décoration soignée et personnalisée de l’ensemble des chambres. Nous avons passé une nuit très agréable. L’accueil adorable de nos hôtes nous a vraiment comblés, autant que le petit déjeuner incroyable qu’ils nous avaient préparé ! On a également pu profiter d’un long moment détente dans leur magnifique jardin et profité de la piscine. Un endroit paisible, parfait pour mettre de côté ses soucis.

🌟 Réservez votre chambre chez les 2 Brigards sur Booking.com

que faire en dordogne

Le « Châteaux dans les arbres »
Quand on pensait « logement dans les arbres », on ne s’attendait pas du tout au véritable petit palace de bois qui nous attendait ! Le domaine de Puybeton propose aux visiteurs six cabanes grand luxe avec spa privatif. Un environnement vraiment unique qui nous a agréablement surpris. C’est un peu un rêve qui se réalise lorsque l’on s’endort dans ce palais miniature après une longue journée sur la route. Chaque « château » dispose de tout le confort nécessaire et surtout, d’une décoration unique très travaillée.

🌟 D’autres idées de logements responsables et français sur GreenGo !

que faire en dordogne

Que faire en Dordogne : le Périgord noir ou la Vallée de la Dordogne

Après quelques jours à arpenter le département en van, nous nous sommes dirigés vers le Périgord noir, sans doute la partie la plus touristique, mais également la plus riche en activités de toute la Dordogne.

EcoRando en Dordogne

On remercie Gregory, le créateur d’EcoRando24 qui nous a permis de partir en exploration sur les terres périgourdines sans nuisances sonores, sans pollution, ni dégradation des chemins ! Grâce à sa « Swincar », une petite voiture 100 % électrique qui semble sortie tout droit d’un film de science-fiction, on a profité d’une balade encadrée trop chouette.

EcoRando24 propose en effet des parcours d’initiation et des randonnées sur certains sentiers naturels avec ces petits bolides qu’on a personnellement apprivoisés assez facilement. Des sorties d’une heure, d’une demi-journée, et même des sorties nocturnes, tout est possible ! Gregory organise même des enterrements de vie de garçon et de jeunes filles. On a adoré sa bonne humeur qui est très communicative !

que faire en dordogne

Découvrir le fleuve Dordogne

La Dordogne c’est avant tout un fleuve, et quel fleuve ! Cinquième plus long fleuve français (483 km). Il prend sa source au pied du Puy de Sancy et au bec d’Ambès avant de se mêler aux eaux tumultueuses de la Garonne pour former l’estuaire de la Gironde.

D’un point de vue naturel, le bassin de la Dordogne présente un patrimoine riche et bien préservé. La présence de plusieurs espèces emblématiques comme la loutre ou l’esturgeon européen en témoigne.

Site classé en tant que réserve de biosphère par l’UNESCO, on s’y baigne, on le parcourt en canoë et on y admire toutes les beautés de la nature !

La Dordogne en canoë

Les sports nautiques sont également très présents en Dordogne ! Si le temps vous le permet, vous devriez profiter d’une balade en canoë ou en kayak sur l’un des nombreux cours d’eau qui traversent le département. Toujours en Périgord noir, nous avons découvert la base de canoës Canosphère à Cénac, et rencontré l’un de ses créateurs, qui nous a expliqué la démarche écoresponsable de la base et les actions menées autour de la rivière.

Toutes singulières, les rivières du département développent un réseau de navigation d’une diversité remarquable. Très différentes de par leur faune et leur flore, elles présentent pourtant toutes un point commun : des courants paisibles qui permettent aux touristes de pratiquer le canoë sans risques. D’ailleurs, on a appris que la Dordogne est la première destination de France en ce qui concerne le canoë-kayak !

N’hésitez donc pas à vous lancer, que cela soit sur la Dordogne, la Vézère ou encore sur la Dronne. Il est tout à fait possible de louer votre kayak plusieurs jours afin de partir à l’aventure ! On alterne alors efforts et visites de patrimoine sur les rives.

Où se baigner en Dordogne ?

On vous parle de canoë, mais savez-vous qu’il existe également de nombreuses zones pour se baigner ? Quand on veut visiter la Dordogne, on pense souvent aux châteaux et au patrimoine culinaire, pourtant, le long de la rivière Dordogne, se cachent de jolies plages de sable et de galets, tout à fait propices à la baignade.

De véritables petits coins de paradis sauvages, peu connus des touristes et qui vous permettront de vous ressourcer au calme. Attention cependant, si la baignade y est autorisée, ces plages ne sont pas surveillées. Si vous préférez un espace plus sécurisé, dirigez-vous plutôt vers la plage de Gluges, vers le plan d’eau de Tauriac (et sa base de loisirs) ou vers l’étang de Tamniès. Ces lieux sont tous les trois surveillés durant la période estivale.

Autre possibilité, le grand étang de Saint-Estèphe. Classé Espace naturel sensible et situé au cœur du parc Naturel Périgord Limousin, le plan d’eau est propice aux activités nautiques : paddle, ski nautique, voile… La baignade est surveillée pendant la période estivale et l’entrée est totalement gratuite !

que faire en dordogne

Incontournables du Périgord noir

On tenait quand même à vous parler des points d’attractions (parfois très touristiques) qui parsèment le coin. La liste n’est pas exhaustive, et si vous êtes de la région ou que vous avez visité d’autres lieux qui vous semblent intéressants, n’hésitez pas à les partager avec nous en commentaire !

Le Fort troglodyte de La Roque Gageac

La Dordogne est aussi connue pour ses petits villages pittoresques et la Roque Gageac en est un très bel exemple. Situé sur la rive nord de la Dordogne, en vallée de Dordogne, au pied d’une falaise, il est considéré comme l’un des plus beaux villages de France. À l’origine village de pêcheurs et de gabariers, il accueillit les évêques de Sarlat pendant la guerre de Cent Ans. Mais il est surtout connu pour son fort troglodyte, qui se trouve au sommet de la falaise, 40 mètres au-dessus de la ville. Suite à différents éboulements ou effondrements, les visites du fort troglodyte avaient été suspendues, mais ont repris depuis mai 2021, pour notre plus grand plaisir.

Visiter Sarlat

Sarlat est magnifique ! Si vous vous demandez que faire en Dordogne, on vous le dit : la ville est définitivement un incontournable ! Sarlat est considérée comme la capitale du Périgord noir et c’est certainement la ville la plus célèbre du département de la Dordogne. Sarlat-la-Canéda (son nom complet) est une ville chaleureuse, accueillante et vraiment unique.

Découvrez la cathédrale médiévale Saint Sacerdos, la Maison de Gisson (manoir médiéval) ou la Maison de la Boétie (lieu de naissance du poète d’Étienne de la Boétie), aujourd’hui utilisée pour des expositions estivales. Prenez le temps de marcher le long des rues pentues pour admirer les maisons aux pierres jaunes et leurs balcons en fer forgé.

Sarlat accueille également diverses animations et autres festivals comme le festival de théâtre de Sarlat en été et un festival du film en hiver, mais aussi de nombreuses fêtes traditionnelles et enfin un superbe marché de Noël.

La Grotte de Lascaux

La Grotte de Lascaux est une grotte préhistorique découverte en 1940 et dont les peintures rupestres sont célèbres dans le monde entier. Classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, c’est un véritable chef-d’œuvre et il serait vraiment dommage de passer à côté. Les nombreuses visites et activités proposées sur place permettent de mieux comprendre cette période lointaine, mais aussi l’art pariétal. La grotte originelle ayant mal supporté le flot constant de touristes, il a été décidé de la fermer au grand public afin de préserver ses incroyables trésors. Vous pourrez cependant découvrir Lascaux IV, une réplique complète et inédite de la grotte de Lascaux.

Cloitre de Cadouin

Dans la forêt de la Bessède, l’abbaye cistercienne de Cadouin, est elle aussi inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO (chemins de Compostelle en France). L’église abbatiale située entre Sarlat et Bergerac a été fondée en 1115. On peut y visiter un cloitre gothique flamboyant datant de la fin du XVe et en apprendre plus sur sa formidable histoire. Un lieu paisible, qui pourtant, sert souvent de lieu de tournage pour divers films et téléfilms.

que faire en dordogne

Château de Beynac

Le château de Beynac renferme des décennies d’Histoire et les secrets de nombreux personnages importants : Richard Cœur de Lion, Aliénor d’Aquitaine, Simon de Montfort ou les Seigneurs de Beynac. Tourmenté par la guerre de Cent Ans, déchiré entre France et Angleterre, ce château fort est comme un portail magique à travers le temps.

Château de Castelnaud

Si on vous dit guisarme, cottes de mailles, ribaudequins, arbalète, vous pensez à quoi ? Castelnaud est un château, mais c’est surtout le musée de la guerre au Moyen-âge. Il abrite en effet une grande collection d’armes et d’armures d’époque. Construit au XIIe siècle, il offre lui aussi une vue magnifique sur la vallée de la Dordogne et fait face à celui de Beynac. Une jolie étape pour les inconditionnels de la grande Histoire !

Les jardins suspendus de Marqueyssac

Un nom qui appelle à la rêverie, et pour cause ! Les jardins suspendus de Marqueyssac, au cœur du Périgord noir et à 130 mètres au-dessus de la Dordogne, sont une véritable poésie. Allées sinueuses, bosquets savamment taillés, labyrinthe tortueux, formes extravagantes… le jardin vous offre un moment hors du temps. Romantique et ludique, c’est aussi l’un des plus impressionnants panoramas de la Dordogne. Ouverts toute l’année, les jardins vous offrent la possibilité de vous restaurer et même quelques animations !

Le château des Milandes

On quitte les célébrités du Moyen-âge pour rejoindre une star du XXe siècle : Joséphine Baker. Le château des Milandes est en effet mondialement connu en tant que résidence de la célèbre danseuse, chanteuse et résistante franco-américaine. N’hésitez pas à vous y rendre pour découvrir l’incroyable histoire de l’artiste et de sa « Tribu Arc-en-ciel » élevée au château.

que faire en dordogne

Où dormir dans le périgord noir

La Maison d’hôtes « les Hauts de Saint-Vincent »

Fabrice et Stéphanie vous accueillent avec grande gentillesse dans leur maison d’hôtes située à 15 minutes de Sarlat. Les chambres sont joliment décorées et bénéficies toutes d’une belle vue sur la Dordogne ou sur les châteaux des alentours. L’ambiance dans la maison est très chaleureuse et le gros plus, ce sont les activités ! Stéphanie propose en effet un atelier cuisine autour des spécialités périgourdines et Fabrice nous a proposé un vol en Montgolfière ! Si la météo se montre clémente, vous pourriez également en profiter.

🌟 Réservez votre chambre chez Les Hauts de Saint-Vincent sur Booking.com

que faire en dordogne

Visiter la vallée de la Vézère

Dernière partie de notre voyage : la vallée de la Vézère. Celle-ci est surtout connue pour sa grande concentration de vestiges liés à la préhistoire. Elle a d’ailleurs été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que site préhistorique d’intérêt exceptionnel. Elle est traversée par la rivière du même nom qui permet de se baigner et de profiter de promenades en canoë dans les paysages toujours splendides de la Dordogne.

Découvrir un village troglodyte

Le village de la Madeleine

La Madeleine à Tursac fait partie des villages troglodytes les mieux conservés de la vallée de Vézère. L’excursion est folle : au pied de la falaise se trouve le gisement préhistorique datant du magdalénien (à vos souhaits). Ensuite, au-dessus, on découvre un village troglodyte médiéval. Et même une véritable chapelle gothique accrochée à la falaise. Tout en haut, sur le plateau on retrouve également des vestiges du château de Petit Marzac, construit au XIIIe siècle.

Mais ce n’est pas tout ! On a appris que le village avait été habité jusqu’à la fin du XIXe siècle ! Personnellement, on a été complètement dépaysés par ce voyage à travers le temps.

que faire en dordogne

La Roque Saint-Christophe

Autre curiosité troglodyte : la Roque Saint-Christophe. Situé lui aussi en vallée de Vézère, le site immense est un véritable trésor archéologique, mêlant reconstitutions et authentiques vestiges. Ces cavités naturelles creusées dans le calcaire de la falaise ont servi d’abris aux Hommes, de la préhistoire jusqu’à la Renaissance. On peut donc y visiter différentes habitations troglodytiques de toutes ces époques et participer à divers ateliers pédagogiques.

que faire en dordogne

Le Château de Commarque

Ce magnifique château, lové dans un écrin de verdure, surplombe la vallée de la Beune. Alors non, il ne date pas de la préhistoire, mais il mérite clairement le détour ! Occupé par les seigneurs de Beynac, conquis par les Anglais lors de la guerre de Cent Ans, plongé dans de nombreuses querelles de pouvoir, il sera abandonné puis restauré en 1972.

Nous avons eu la chance d’y profiter d’une activité incroyable ! Une descente en rappel depuis le haut du donjon (80 m). Pour ce moment « sensations fortes », nous étions accompagnés de Frédéric, un moniteur diplômé en escalade, spéléologie, canyonisme et randonnée. Une expérience folle qui nous a beaucoup impressionnés ! Pour ceux qui préfèrent rester les pieds sur terre, d’autres activités sont possibles : un escape game, des ateliers tir à l’arc, sculpture sur pierre, ou encore de la calligraphie médiévale !

que faire en dordogne

Où dormir dans la vallée de Vézère ?

L’hôtel « Le Moulin de la Beune»

Situé à Les Eyzies-de-Tayac, le Moulin de la Beune nous a beaucoup plu. Le parc attenant aux chambres est superbe, parfait pour un moment au calme après une journée de visites touristiques. Zhanna et Philippe, les propriétaires, ont su allier confort et authenticité avec cette vieille demeure recouverte de lierre.

🌟 Réservez votre chambre à l’Hôtel Le Moulin de La Beune sur Booking.com

Que faire en Dordogne : la vie de château

La Dordogne regorge de châteaux merveilleux. Très bien conservés, ces témoignages de l’Histoire sont souvent ouverts au public et proposent expositions et activités tout au long de l’année. Visiter la Dordogne sans visiter ses châteaux est tout à fait possible, mais ce serait vraiment dommage de passe à côté. On vous a répertorié ici plusieurs châteaux périgourdins qui valent la peine qu’on s’y attarde !

  • Le Château de Bourdeilles : situé au nord-ouest de Périgueux, le château de Bourdeilles regroupe deux monuments en un seul ! On y découvre d’un côté le château du Moyen-âge, et de l’autre le palais Renaissance avec son logis. Construit sur un éperon rocheux (comme beaucoup de châteaux de Dordogne), il propose des visites-théâtre nocturnes pour raconter son histoire de manière amusante et insolite. Lieu de tournage de nombreux films, il est classé monument historique et site majeur d’Aquitaine.
  • Le Château de Puyguilhem : on laisse de côté le Moyen-âge pour découvrir le château Renaissance de Puyguilhem. D’abord relais de chasse et résidence secondaire, il sera abandonné et pillé puis restauré au XXe siècle. On peut y profiter de divers ateliers et expositions, arpenter de son pavillon d’honneur, admirer les mobiliers et les décors somptueux qu’il recèle, comme le manteau d’une immense cheminée représentant les 12 travaux d’Hercule.
  • Le château de Fénelon : classé monument historique, le château de Fénelon se trouve non loin de Sarlat. Considéré comme l’un des plus beaux châteaux du Périgord, il est l’un des rares monuments à avoir conservé son toit de lauzes. La forteresse médiévale fut la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint archevêque de Cambrai, beaucoup plus connu sous son nom d’écrivain : Fénelon.
  • Le château de Montaigne : Michel de Montaigne avait lui aussi son château. Retiré dans sa tour, il passa la fin de sa vie à rédiger ses « Essais ». Vous pourrez en apprendre plus sur l’écrivain et sa vie en visitant le site, tout à l’ouest de la Dordogne. Diverses visites guidées ou visites libres du château, de la tour et du parc sont en effet disponibles, ainsi qu’une dégustation des vins du domaine. Et oui, les terres de Montaigne sont viticoles !
  • Le château de Marzac : le château de Marzac est un petit nouveau parmi les châteaux de Dordogne. Situé sur un domaine privé, il n’a ouvert ses portes au public que depuis l’été 2020. On tenait à vous en parler, car il est le premier « château escape game » géant. Si vous voulez profiter d’une aventure originale, vous ne serez pas déçus ! Parcours initiatique, lieux secrets à découvrir, épreuves collaboratives, codes à retrouver, énigmes à percer… une bonne façon de s’immerger totalement dans un Moyen-âge un peu fantastique et de faire le plein de souvenirs.
que faire en dordogne

Que faire en Dordogne quand il pleut ?

Visiter la Dordogne sous la pluie, c’est possible ! Malgré le fort taux d’ensoleillement de la région, il peut arriver que les nuages s’invitent et mettent à mal votre programme de visites. Que faire en Dordogne lorsqu’il pleut ? On s’est fait un petit programme « plan B » au cas où le mauvais temps s’éterniserait et nous empêcherait de rester dehors trop longtemps.

La Dordogne possède son lot de grottes et vous pourriez visiter le gouffre de Proumeyssac ou Padirac !

Bien sûr, vous pouvez également réserver votre visite des châteaux pour cette occasion ! Comme nous l’avons détaillé plus haut, il est possible de s’y retrouver pour visiter ou pratiquer diverses activités en intérieur comme l’escape game.

On vous conseille aussi la Maison forte de Reignac, un étrange château-falaise situé à Tursac. Classé monument historique, on y retrouve un musée de la torture et de la peine de mort (sympathique), mais aussi de nombreuses pièces d’époque meublées et à la mise en scène soignée.

Visiter la Dordogne : les informations pratiques

Quand visiter la Dordogne ?

Le département de la Dordogne peut se visiter tout au long de l’année. En fonction des périodes, vous pourrez découvrir des aspects très différents du Périgord et des activités variées. Bien sûr, chaque saison possède des avantages et des inconvénients. Les mois d’été sont sans doute une belle idée si vous souhaitez profiter à fond des activités nature et du soleil et pour vous baigner. Cependant, juillet et août sont aussi les mois les plus touristiques. Le bon côté : les points d’attractions et les restaurants seront tous ouverts, en revanche, attention à la foule et aux heures d’attentes pour accéder aux musées ou autres visites culturelles !

Partir en amont de cette période très chargée peut également être un choix intéressant. Les mois de mai et de juin sont très agréables, quoiqu’un peu plus variables. Vous pourrez profiter de presque toutes les activités disponibles pendant l’été, mais à un rythme plus paisible.

Le printemps et l’automne en Dordogne sont magnifiques. Si c’est le côté nature qui vous plait alors on vous conseille vraiment de planifier votre séjour sur ces périodes, par exemple en septembre. C’est le temps idéal pour partir en randonnée ou pour pratiquer diverses activités outdoor comme le vélo ou le canoë.

En dehors de la haute saison (sur la période allant d’octobre à avril), il vous sera bien plus difficile d’accéder aux activités touristiques classiques et de nombreux restaurants seront fermés. En revanche, les châteaux restent ouverts ! C’est le cas des châteaux de Castelnaud ou de Beynac. C’est le moment idéal pour profiter de vacances moins chères dans des paysages toujours aussi somptueux. Une bonne option pour un second voyage ?

Comment aller en Dordogne ?

Il est facile de se rendre en Dordogne en avion, en train, en car ou en voiture. Voici quelques informations qui devraient vous aider à faire votre choix en matière de transport.
Venir en Dordogne par voiture, une option qui facilitera ensuite vos déplacements à l’intérieur même du département, mais qui risque de vous sembler longue. À réfléchir en pensant à alterner les chauffeurs ou en prévoyant une étape sur la route par exemple.
Voici quelques indications horaires si vous choisissez la voiture ou le car :

  • Paris— Périgueux : 5 h 30
  • Bordeaux — Périgueux : 1 h 34
  • Lyon — Périgueux : 4 h 11
  • Toulouse — Périgueux : 2 h 50
  • Marseille — Périgueux : 6 h 36
  • Rennes — Périgueux : 5 h 30

🌟 De notre côté, nous utilisons le comparateur Rentalcars.com qui propose d’excellents tarifs.
Vous pouvez également décider de vous rendre en Dordogne en train. Les temps de trajets ne sont pas toujours plus courts qu’en voiture. À vous de voir en fonction de la durée de vos vacances, de la possibilité de louer une voiture sur place, ou encore du type de voyage prévu (en famille, en amoureux, etc.)

  • Paris — Périgueux : 4 h 15
  • Bordeaux — Périgueux : 1 h 15
  • Toulouse — Périgueux : 3 h
  • Lyon — Périgueux : 5 h​

🌟 Pour rechercher les meilleures offres de train et bus, on utilise OUI.sncf. La plateforme est bien pratique pour trouver des billets pas chers.

Dernière option, vous rendre en Dordogne en avion. On sait que c’est parfois le choix le plus pratique pour ceux qui viennent de l’étranger, mais à éviter tout de même quand c’est possible.

Il n’existe pas a priori de trajet Paris-Périgueux direct, mais voici tout de même quelques indications:

  • Paris — Brive, Vallée de la Dordogne : 1 h de vol
  • Paris — Limoges : 1 h 10 de vol (puis 1 h 30 jusqu’à Périgueux en voiture ou en train)
  • Paris— Bergerac : 3 h 40
  • Paris — Bordeaux-Mérignac : 1 h 20 de vol (puis 1 h de voiture pour Périgueux)

🌟 Pour comparer et trouver les meilleurs prix, on utilise souvent Skyscanner.

Vous savez maintenant que faire en Dordogne, que ce soit le temps d’un week-end ou pour un long séjour ! Nous espérons que cet article vous a donné envie de venir explorer le département et profiter de toutes ses merveilles architecturales, naturelles et culturelles.

Si vous voulez tenter le road trip en van, on vous conseille de passer par car-vintage.fr. Ils proposent de nombreuses voitures de collection à louer le temps d’un séjour en Dordogne !

Pour nous les vacances en Dordogne sont déjà terminées. On est un peu tristes, mais aussi très excités à l’idée de notre prochaine étape et des belles rencontres que l’on va y faire ! D’ailleurs, on ne voudrait pas vous retenir davantage, foncez faire votre valise ! À très vite ! Claire & Arthur

Un reportage en collaboration avec Dordogne Périgord Tourisme et la région Nouvelle-Aquitaine

PIN PINTEREST

Vous avez aimé cet article ? Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard et retrouvez-nous sur Pinterest

que faire en dordogne

Pour partager l’article à vos compagnons de voyage, c’est par ici :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.