Quel est le meilleur drone voyage en 2020 quand on débute ?

On en voit partout et c’est bien normal, les capacités technologiques du drone voyage permettent aujourd’hui de capturer chaque instant, d’immortaliser nos souvenirs de vacances en France ou à l’autre bout du monde. Dans cet article, on vous propose de découvrir une sélection des meilleurs drones voyage pour 2020. Puis dans un second temps on parlera du matériel à prévoir avec un drone voyage. Et enfin pour terminer, on vous expliquera comment à l’époque, nous avions fait pour choisir notre drone de voyage. L’idée étant de vous donner une méthode très simple pour comprendre comment bien choisir votre matériel.

meilleur drone voyage 2020

Quel drone choisir pour voyager ?

Voici selon nous, une sélection des meilleurs drones voyage pour 2020. Selon les fonctionnalités dont vous avez besoin, le budget, le poids… vous pourrez trouver votre bonheur.

Numéro 1 : DJI Mavic Mini

  • Taille : 14 x 8,2 x 5,7 cm (plié) 16 x 20,2 x 5,5 cm (déplié)
  • Poids : 249 grammes
  • Autonomie : 30 minutes
  • Vitesse maximale : 46 km/h
  • Caméra : Ultra HD 2,7K 30fps

Numéro 2 : DJI Mavic Air

  • Taille : 16,8 x 8,3 x 4,9 cm (plié) et 16,8 x18,4 x 6,4cm (déplié)
  • Poids : 430 grammes
  • Autonomie : 21 minutes
  • Vitesse maximale : 68 km/h
  • Caméra : Ultra HD 4K 30fps

Numéro 3 : DJI Mavic Pro Platinum

  • Taille : 19,8 x 8,3 x 8,3 cm (plié) et 33,5 cm (déplié)
  • Poids : 734 grammes
  • Autonomie : 30 minutes
  • Vitesse maximale : 65 km/h
  • Caméra : Cinéma 4K 24fps ou 4K 30fps

Numéro 4 : Parrot Anafi

  • Taille : 24,4 x 6,7 x 6,5 cm (plié) et 17,5 x 24 x 6,5 cm (déplié)
  • Poids : 320 grammes
  • Autonomie : 25 minutes
  • Vitesse maximale : 55 km/h
  • Caméra : Cinéma 4K 24fps ou 4K 30fps

Numéro 5 : Hubsan Zino Pro

  • Taille : 18,7 x 10,4 x 9 cm (plié) et 30,46 x 25,24 x 9 cm (déplié)
  • Poids : 700 grammes
  • Autonomie : 23 minutes
  • Vitesse maximale : 36 km/h
  • Modes de vol intelligent (follow ou suivi de personne)
  • Caméra : 4K 30fps

Numéro 6 : DJI Mavic 2 Pro

  • Taille : 21,4 x 9,1 x 8,4 cm (plié) et 32,2 x 24,2 x 8,4 cm (déplié)
  • Poids : 907 grammes
  • Autonomie : 29 – 31 minutes
  • Vitesse maximale : 72 km/h
  • Caméra : 4K 30fps à 100 Mb/s

Les accessoires indispensables du drone voyage qu’on emmène partout

1. Le sac à dos pour ranger votre drone de voyage

Il y en a un peu pour tous les goûts et là aussi c’est compliqué de se décider. Alors, nous avons fait le tour de plusieurs magasins et sites web pour comparer les prix, les tailles et rangements que chaque modèle pouvait proposer. On s’est finalement décidé à acheter le . Lowepro est très spécialisé dans les sacs de transport et protection de matériel photo / vidéo. On a donc fait confiance à cette marque qui nous suit depuis maintenant plus de 2 ans. Et nous n’avons aucun regret. On arrive à y caser tout notre matériel photo et vidéo dont notre drone voyage DJI Mavic 2 Pro, sa radiocommande et 3 batteries.

2. Les batteries de rechange pour votre drone de voyage

S’il y a bien un indispensable, ce sont les batteries de rechange. Même si les nouveaux drones voyage sont de plus en plus performants et ont des autonomies relativement bonnes, lorsqu’on part en voyage, je vous recommande d’acheter des batteries de rechange. Au moins une voire deux. Comme notre métier de blogueurs voyage nous amène à beaucoup utiliser le drone pour filmer et photographier depuis les airs, on part tout le temps avec trois batteries. Ce qui nous permet de voler pendant presque 1 heure.

3. Les filtres PL (CPL) ou ND pour faire des images parfaites avec votre drone de voyage

Ces filtres aussi sont un indispensable ! Sans rentrer dans les détails techniques, sachez que sur un drone voyage comme un boitier photo classique, on rajoute des filtres pour parfaire l’image finale. Si vous régler vos paramètres manuellement, c’est là tout l’intérêt des filtres.

Pour faire simple, en photo on utilise un filtre en verre polarisant (PL ou CPL) qui permet d’accentuer les contrastes, de raviver les couleurs et évite surtout les reflets sur l’eau ou la neige.

En vidéo, on utilise différents types de filtres à densité neutre (ND) ou autrement appelés filtre gris selon la luminosité ambiante. Ils fonctionnent comme des lunettes de soleil pour l’objectif de votre drone voyage et permettent d’avoir une vitesse d’obturation adaptée à la prise de vidéos en drone.

Ils sont hyper simples à installer sur l’objectif de la caméra, généralement par simple pression ou clip, mais pensez à les mettre avant d’allumer le drone ou vous risquez d’abîmer la nacelle.

Comment bien choisir le meilleur drone voyage ?

Lorsqu’on décide d’acheter un drone ou du moins, lorsqu’on commence à se renseigner sur l’achat d’un drone, la plupart du temps, il y a plein de choses à prendre en compte. Mais qu’on ne prend pas en compte ! Et c’est tout à fait normal. Car à ce moment là on est débutant. Je suis aussi passé par là. Lorsque j’ai décidé de me lancer dans l’univers du drone, j’ai eu cette problématique.

Vous savez, avec Claire, lorsqu’on a lancé le blog en Avril 2017, on a tout de suite décidé d’acheter un drone voyage. Et on a dû réfléchir à plein de détails comme le transport du drone, le pilotage ou encore quelle est la réglementation drone de loisir à connaître. Bref comme vous en fait ! Ce sont toutes ces questions qui semblent insurmontables et qui la plupart du temps effraient les futurs acquéreurs de drone. Et c’est d’ailleurs pour ça que j’essaye d’être le plus simple mais précis en même temps. Car je veux vraiment vous accompagner dans cet univers. Et surtout que vous vous fassiez plaisir avec un drone.

Quand on est un voyageur (ou une voyageuse, les filles aussi achètent des drones voyage !), il y a des questions beaucoup plus spécifiques qui se présentent à nous. L’intérêt de se demander quel drone voyage choisir, est d’éviter toute déception lorsque le moment sera venu de l’utiliser ou plus simplement de l’emmener dans un sac de voyage.

Pour ne pas faire de généralité stupide, je préfère vous expliquer comment à l’époque, on avait choisi le DJI Mavic Pro, notre deuxième drone. Ce qui est intéressant, c’est surtout la démarche et pas tant le résultat. Je le répète, ce drone nous convenait à nous Claire & Arthur, mais ne conviendra pas à d’autres personnes. Donc cet article vous permettra de comprendre la réflexion à avoir pour enfin savoir quel drone voyage choisir.

drone voyage

En renseignant ton adresse email, tu acceptes de recevoir ton mini guide et mes conseils par courrier électronique et tu prends connaissance de notre Politique de confidentialité

Voici une technique pour choisir le meilleur drone de voyage

Quel type de voyageur êtes-vous ?

Pour choisir un drone voyage, il est primordial de savoir comment vous allez être amenés à voyager avec un drone. Claire et moi adorons le voyage type road trip et backpack. Vous savez, c’est quand on ne reste pas au même endroit très longtemps pour pouvoir découvrir le pays au maximum. On a horreur des voyages organisés mais surtout on ne peut pas rester dans le même lieu plus de 3 jours sinon on s’ennuie.

Donc la contrainte ultime c’est de réussir à tout caser dans un sac à dos car nous louons toujours une voiture, un van ou un scooter selon le pays où on va.

Lorsqu’on part quelque part, généralement on essaye de trouver les billets d’avion les moins chers. Et comme souvent, qui dit billet d’avion pas cher, dit pas de bagage en soute. Ahah, ne faîtes pas cette tête, je vous jure que c’est possible de tout caser dans UN sac à dos. D’ailleurs n’oubliez pas d’aller voir ce qu’on emmène comme matériel photo et vidéo lorsqu’on voyage. Vous avez donc compris qu’il nous faut un drone voyage ultra compact, pas trop lourd ni encombrant car nous sommes énormément restreints avec seulement des bagages en cabine.

Lorsque nous sommes sur place, on a pour habitude de beaucoup marcher. On adore découvrir les villes en flânant mais également faire de belles randonnées de plusieurs heures. Vous comprenez où je veux en venir ? Des randos de plusieurs heures… Non, toujours pas ? Allez je vous aide un peu. Si je vous dis le poids… Aaaaaaaaahhhh, évidemment ! Oui le poids d’un drone est super important. Vous allez sentir une énorme différence si vous devez transporter 10 kg de matériel plutôt que 1kg (surtout vos lombaires et trapèzes).

Lorsqu’on a acheté notre premier drone voyage en Nouvelle-Zélande, je me suis complètement trompé. Vous ne le savez peut-être pas, on avait carrément acheté le DJI Inspire 2 qui n’est pas du tout adapté pour un voyageur. Lors des randonnées, je devais transporter un sac immense qui pesait presque 10 kg. Pourquoi ? Car juste le drone à lui tout seul pesait déjà 4 kg. On avait 4 batteries de 1,1 kg chacune, la radio commande, la caméra dans sa boite de transport… imaginez l’état de mon dos après 6 heures de randonnée à Roys Peak, Wanaka.

Pour résumer nous n’avons que des bagages en cabine lors de nos excursions (même pendant nos road trip de plusieurs semaines en Indonésie) :

  • Un backpack d’environ 50L où on fourre tous nos vêtements
  • Un petit sac à dos dédié uniquement au matériel photo et vidéo avec le drone

Nous avons une obligation de voyager léger car nous nous déplaçons aussi beaucoup à pied, qu’il s’agisse de randonnée très courte ou très longue.

Quel drone pour voyager et pas trop encombrant ?

Nous avions besoin d’un drone voyage relativement petit ou même pliable si c’est possible pour le caser dans nos quelques bagages cabine. Et surtout un drone avec ses accessoires qui ne pèsent pas une tonne pour être relativement à l’aise lors de nos déplacements et activités. Je présélectionnais donc à l’époque :

  • Hubsan H501S X4
  • Yuneec Breeze
  • Parrot Bebop 2
  • DJI Spark
  • DJI Mavic Air
  • DJI Mavic Pro

Je n’incluais pas le dans mes choix car malgré son excellente qualité et sa polyvalence, il restait à mon goût, trop encombrant pour le type de voyage qu’on effectue avec Claire. Nous aurions été très embêtés lors de nos recherches de billets d’avion. Le Phantom a besoin à lui tout seul, d’un sac à dos de transport. Et pour finir, son poids est deux fois supérieur au Mavic Pro par exemple. Vous savez à quel point j’aime mon dos maintenant !

Je n’incluais pas non plus encore le qui venait de sortir car selon les premiers retours, il y a pas mal de problèmes concernant des coupures de liaison et des chutes du drone depuis le ciel.

Le DJI est arrivé bien après et fût une nouvelle super possibilité de ramener des images d’une qualité exceptionnelle. Plus puissant et endurant que son prédécesseur, nous avons investi dans ce modèle dès sa sortie !

Quels sont vos besoins en matière de photo/vidéo pour choisir le meilleur drone de voyage ?

Honnêtement, on adore les belles images et les vidéos immersives. C’est aussi pour ça qu’on a choisi de se lancer avec un drone. Mais quand on a créé le blog, on ne s’était jamais intéressé en détails à la photo. Vous ne me croiriez même pas si je vous disais qu’aucun de nous deux ne savaient ce qu’était le triangle d’exposition… bon ce temps est aujourd’hui assez loin. J’ai beaucoup travaillé, je me suis formé grâce à de nombreux tutos et on a pratiqué pendant nos voyages.

Je ne me considère toujours pas comme un expert, mais j’estime avoir parcouru beaucoup de chemin. En revanche, lorsqu’on me conseille sur un point ou un autre, je suis ultra preneur. J’adore partager les expériences et points de vue (façon de parler ^^).

Une chose donc que vous devez prendre en compte est votre expérience. Par exemple, j’estime aujourd’hui être bien meilleur en prise de photo qu’en vidéo. C’est vraiment un point sur lequel on essaye de travailler avec Claire. Mais je ne néglige pas pour autant la vidéo et j’ai vraiment envie de m’améliorer. Ce qui est compliqué avec un drone voyage, c’est que vous devez maitriser les réglages de la caméra tout en pilotant et en faisant attention en permanence à votre environnement. Un sacré combo parfois impossible à gérer lorsqu’on débute.

En prenant de l’expérience, j’ai également appris à utiliser le bon format de photo. Et oui, fini le JPG, bonjour le RAW (ou fichier brut) ! Si vous ne savez pas ce que c’est, le RAW est en fait une photo assez fade à première vue mais où toutes les informations de l’environnement sont stockées (luminosité, couleurs, ombres, blancs…). Et elles ne demandent qu’à être exploitées en post-traitement grâce à un logiciel comme Lightroom.

Attention, ces deux logiciels sont extrêmement gourmands en performance. Donc pour pouvoir exploiter ces données, il faut un matériel de traitement qui suit. je parle bien sûr de l’ordinateur. On travaille sur un MacBook Pro 13” Retina depuis le début et ça suffit largement. Ce que je veux dire, c’est qu’il faut aussi prendre en compte cette partie, lors de l’achat de votre drone voyage.

Nous avons maintenant un niveau d’exigences assez élevé en matière d’équipement photo/vidéo que doit avoir un drone. Impossible donc d’en acheter un si on ne peut pas exploiter de photo en RAW. Je veux aussi avoir la main mise sur les réglages de la caméra embarquée, c’est indispensable pour moi de modifier manuellement ce que j’ai besoin.

N’oubliez pas de prendre en compte le matériel que vous aurez besoin (l’ordinateur) pour le traitement en post-production.

Quel drone pour voyager et faire des belles photos / vidéos ?

J’exclue immédiatement de la présélection que j’avais faite, le Hubsan H501 et le DJI Spark car il n’y a pas de possibilité de shooter en fichier brut. Et aujourd’hui c’est un indispensable pour moi.

DJI a-t-il créé le meilleur drone de voyage ?

J’ai exclu directement le Yunnec Breeze car d’une part le temps de vol est beaucoup trop faible à mon goût. Quand on pilote un drone, on a besoin d’un peu de temps pour trouver le bon point de vue, l’angle parfait, donc l’autonomie est un sacré critère à prendre en compte. D’autre part, la radio commande n’est pas incluse dès l’achat mais seulement en accessoire (comme pour le Spark). Ce qui signifie que vous pilotez avec un smartphone et ça c’est inconcevable si vous voulez faire un travail de qualité.

Le match va donc se jouer entre le Parrot Bebop 2, le DJI Mavic Pro et le DJI Mavic Air. D’un côté il y a le fabricant français et de l’autre le fabricant chinois. Mon coeur aurait eu tendance à être patriotique et basculer directement chez Parrot.

Bon en réalité, il n’y avait pas vraiment de match. Ce qui m’avait tout de suite arrêté avec le Bebop 2, c’est la caméra grand angle et cet effet “fish eye”. Je n’aime pas. D’autre part, on ne peut filmer qu’en 1080p. Vous me direz, c’est largement suffisant pour le web. Oui, mais lorsqu’on peut filmer en 4K par exemple, on a plus de latitude en post production. Et rien n’empêche de réduire le format du fichier final.

Un autre point qui fait la différence en faveur de ces meilleurs drones voyage sur le marché, c’est cette nacelle stabilisée sur 3 axes ultra performante. On est un peu plus dans le détail technique là, mais je vous assure que la différence entre la stabilisation “mécanique” du Mavic Pro / Air et celle “numérique” du Bebop 2, il n’y a pas de comparaison possible. Celle du Mavic est dingue !

Le Mavic Pro / Air a la chance d’avoir une grande quantité d’accessoires disponibles sur le marché. Qu’on parle de  (ND, polarisant…), de , de  ou encore la possibilité d’adapter  sur la radiocommande (autre qu’un simple téléphone ou une tablette), c’est là où DJI fait toute la différence.

Autre point important, il y a une assurance remplacement à neuf si vous crashez votre Mavic, le . Et quand on est débutant (même quand on ne l’est plus) c’est ultra rassurant de se dire qu’on a le droit à l’erreur et qu’on ne va pas envoyer 1000€ à la poubelle d’une simple mauvaise manip’.

Entre DJI et Parrot, quel drone pour voyager ?

On retenait donc pour la suite de notre recherche les drones DJI Mavic Pro et Mavic Air. Il n’y avait vraiment pas photo (sans mauvais jeu de mots) ! Même si j’aurais aimé que Parrot nous présente un drone équivalent, le modèle Anafi n’était pas à l’époque assez abouti pour concurrencer le constructeur chinois.

Comment choisir son drone de voyage chez DJI ?

À première vue le Mavic Air aurait été absolument parfait tant en terme de poids qu’en taille avec son format pliable. La qualité de la caméra, toutes les aides au pilotage et la prise de vue font que c’est le drone voyage parfait. Pour faire simple, c’est le Mavic Pro en plus petit : génial non !

Malheureusement le gros bémol (pour moi) est la liaison uniquement en WIFI entre la radiocommande et le drone. Elle n’est pas toujours très stable et provoque des coupures sur le retour vidéo surtout en longues distances. Pas très pratique pour cadrer correctement. Bon évidemment on doit garder le drone en vue lorsqu’on pilote. Mais comme j’utilise aussi mon drone pour des missions professionnelles dans des scénarios longues distances (avec les autorisations), ce n’était pas concevable d’avoir des coupures vidéos.

Le Mavic Pro possède une liaison radio OcuSync développée par le constructeur chinois qui est vraiment performante (d’ailleurs la meilleure sur le marché à l’heure actuelle). C’est la raison pour laquelle on avait choisi ce drone voyage.

Aujourd’hui le meilleur drone pour voyager est pour moi le DJI Mavic Mini sans aucun doute. Aussi bien en terme de prix, qu’en terme d’ergonomie, prise en main, aides au pilotage, accessoires…bref il est parfait pour les amateurs de drones et les voyageurs qui auront un usage de loisir.

On ne pense certainement pas à tous les détails et les coûts additionnels lorsqu’on souhaite se lancer dans l’achat d’un drone voyage. C’est normal et c’est aussi pour cette raison que je vous ai montré les accessoires indispensables qu’on emmène avec nous en voyage. C’est pour cette raison qu’il est indispensable de se poser toutes ces questions avant même de débourser le moindre centime.

J’espère que vous avez également compris la démarche à suivre pour savoir quel drone choisir. Choisir un drone qui vous correspond, c’est s’assurer de pouvoir se faire plaisir et ne rien regretter.

Et alors, maintenant que vous savez comment choisir un drone voyage, racontez moi votre choix en commentaire ! Si vous ne savez toujours pas, posez moi la question dans un commentaire ci-dessous et j’y répondrais avec plaisir.

N’oubliez pas de partager cet article, ça intéressera vos amis. À très vite, Arthur

Autres sujets sur le drone voyage qui pourraient vous intéresser