Voyage drone Air France

Voyager avec un drone est bien souvent source de stress, surtout si c’est la première fois. Voyager avec Air France reste facile. Il vous suffit simplement de suivre les règles. Nous allons vous expliquer comment voyager avec votre drone sur la compagnie aérienne Air France.

La réglementation est différente en ce qui concerne le drone seul et ses batteries. Nous allons donc vous expliquer de quelle manière peuvent voler chacun d’entre eux. En ce qui concerne le drone voyage, il fera bien souvent le trajet au choix en cabine avec vous sous certaines conditions, ou bien en soute. Les batteries, quant à elle, en fonction de leur énergie voyageront uniquement en cabine. En effet, selon leur puissance, elles pourront être refusées au transport. Voyage drone Air France : tout ce que vous devez connaître avant de partir en voyage.

voyage drone air france

Emporter son drone en avion : calculer l’énergie des batteries

Comme nous l’avons indiqué précédemment, le transport de vos batteries se fera uniquement en fonction de leur énergie. Si elle est inférieure à 160 Wh, vous pourrez emporter vos batteries en cabine. Au-delà de 160 Wh, vous ne pourrez pas les emporter avec vous

Comment est calculée cette puissance ? Il s’agit de la charge en milliampères-heures multiplée par la tension en volts et divisé par mille. Ce qui donne mAh x V / 1000. Si vous ne connaissez pas toutes ces données, n’hésitez pas à vous rendre sur le site du constructeur de votre drone. Vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin ! Prenons l’exemple de DJI : généralement, il annonce sur son site l’énergie de ses batteries pour vous éviter de faire le calcul. Ainsi, la batterie du Spark est de 16.87 Wh ou celle du Mavic Pro DJI est de 43.6 Wh. Au contraire, le site Hubsan ne donne pas l’énergie de ses batteries. Il donne simplement le voltage ainsi que la charge milliampères-heures. Dans ces cas-là, il ne vous reste qu’à faire le calcul. Prenons l’exemple du Hubsan H501 S :  sa charge milliampères-heures est de 2700 mAh et son voltage de 7.4 V. Il ne vous reste plus qu’à calculer 2700 mAh x 7.4 V / 1000 = 19.98 Wh. Si ces informations ne figurent pas sur l’emballage de vos batteries ou sur celui de votre drone, n’hésitez pas à les imprimer afin de les exposer aux contrôleurs au sol.

Voyager avec un drone en avion : soute ou cabine ?

  • Pour effectuer un voyage drone Air France, votre engin ne devra pas posséder de batteries dont la puissance est supérieure à 160 Wh. Au-delà de cette donnée, aucune négociation possible : vous ne pourrez pas emporter votre drone, ni ses batteries avec vous. Il ne vous restera plus qu’à faire une demande de cargo.
  • Si l’énergie de vos batteries est inférieure ou égale à 160 Wh, vous pourrez prendre votre drone au choix en soute ou en cabine, à la condition qu’il soit complètement éteint. Vous avez la possibilité d’emporter plusieurs drones en cabine (dans la limite de quinze pièces), à la condition de respecter le poids et le volume autorisé en cabine. Soyons honnête, il vous sera difficile d’embarquer quinze drone en une seule fois, à moins que cela ne soit des mini drones. En ce qui concerne les batteries, elles devront obligatoirement être emportées en cabine. Selon l’IATA (International Air Transport Association) leur nombre se limite à 20 pièces. Nous vous conseillons tout de même de contacter Air France pour demander la confirmation, ceci afin de vous éviter tout désagrément au moment de votre enregistrement.
formation drone

En renseignant ton adresse email, tu acceptes de recevoir ton mini guide et mes conseils par courrier électronique. Et tu prends connaissance de notre Politique de confidentialité

Voyage drone Air France : comment emballer les batteries ?

Il paraît évident que votre drone doit être bien emballé pour éviter les incidents durant le transport. D’ailleurs, si vous ne possédez pas de boîte de rangement spécifique, nous vous conseillons d’utiliser une valise rigide et d’emballer votre drone précautionneusement dans du papier bulle. Démonter les hélices et empaquetez-les à part pour éviter de les casser. Concernant les batteries, elles doivent être emballées individuellement et placées dans un emballage ne contenant pas de matériau conducteur. Rien de tel que les sacs Lipo Safe utilisés pour les entreposer sans danger. Ceci étant, si vous placez plusieurs batteries dans vos sachets, enveloppez chacune d’entre elles dans un emballage plastique individuel. Pensez également à ajouter de l’adhésif au niveau des bornes. Pour information, sachez qu’une « power bank » ou batterie externe qui sert à charger une batterie sans être branchée en direct, est considéré comme une batterie. Elle devra donc suivre le même traitement.

Pour éviter tout incident, nous vous conseillons de contacter Air France avant votre départ et d’imprimer leur réponse. Si, par malchance, vous tombiez sur un agent au sol qui n’a aucune expérience en matière de drones, vous auriez en votre possession tous les documents attestant de votre bonne foi, ainsi que ceux de la compagnie confirmant vos dires. Et vous ? Avez-vous des retours d’expériences de voyage drone Air France à partager ? Si oui, dites-le nous en commentaire.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Autres sujets sur le drone en voyage qui pourraient vous intéresser