Drone voyage en soute

Vous partez en voyage et vous ne souhaitez pas vous encombrer de votre drone en cabine ? Pas de soucis… Reste à savoir si la compagnie aérienne avec laquelle vous embarquez acceptera votre drone en soute. En ce qui concerne les batteries de rechange, c’est une autre histoire. Laissez-nous éclairer votre lanterne.

Voyager avec son drone en avion est une condition sine qua non si vous voulez profiter pleinement de vos vacances et rapporter des vidéos bluffantes. Oui, mais comment voyager avec un drone ? Pouvez-vous placer votre drone en soute ? Qu’en est-il des batteries de rechange ? N’oublions pas qu’elles sont vitales pour les vacances. Il serait fort dommage de partir en voyage avec une seule batterie… Drone voyage en soute : nous avons mené l’enquête…

drone voyage en soute

Drone voyage avion : je peux ou pas ?

En ce qui concerne le transport de drones et de leurs batteries de rechange, il n’existe aucune réglementation commune à toutes les compagnies. Chacune applique ses propres règles. Il vous faudra donc être très vigilant si vous voyagez, surtout si vous avez une correspondance ou encore si votre vol de retour se fait avec une compagnie différente. En général, les batteries ne peuvent pas être transportées en soute et doivent être gardées en cabine. Par contre, concernant les drones, chaque compagnie a sa façon de procéder… Prenons l’exemple de la compagnie Emirates : votre drone doit obligatoirement être placé en soute. En revanche, avec la compagnie Ryanair, vous pouvez l’emporter en cabine… Les batteries, quant à elles, sont rarement, voire jamais tolérées en soute pour des raisons de sécurité. Soyez attentif à l’énergie de vos batteries qui se mesure en Watts/heure. Bien souvent, c’est cette référence qui sera contrôlée pour savoir si vous pouvez ou non, voyager avec elles. Par exemple, avec la compagnie Air France, vous pourrez transporter des batteries ayant une énergie inférieure à 160 Wh. Tandis qu’avec la compagnie aérienne Nouvelair, vous ne pourrez pas transporter des batteries de rechange disposant d’une énergie supérieure à 100 Wh.

formation drone

En renseignant ton adresse email, tu acceptes de recevoir ton mini guide et mes conseils par courrier électronique. Et tu prends connaissance de notre Politique de confidentialité

Voyager en avion avec un drone en soute : les règles

Si la compagnie aérienne avec laquelle vous partez accepte que votre drone voyage en soute ou bien, qu’elle vous l’impose, nous vous conseillons de bien suivre ces conseils :

  • Emballez votre drone très précautionneusement. En effet, comme vous le savez, les valises ne sont pas manipulées avec douceur. Optez donc pour une valise rigide et de bonne qualité. N’hésitez pas à ajouter du papier bulle pour tout protéger, du drone aux hélices en passant par chaque pièce de rechange que vous décidez d’emporter avec vous.
  • Même si vous possédez une valisette pour ranger votre drone, placez-la dans une valise plus grande. Pourquoi ? Pour éviter d’attirer les regards et les convoitises. Malheureusement de nombreux vols persistent et il serait dommage que votre valisette attire l’œil. Une fois à l’abri, dans une valise lambda, votre engin volant deviendra moins attirant.
  • Le drone voyage en soute, mais les batteries de rechange doivent être placées en cabine et emballées individuellement, de façon à ne pas pouvoir s’entrechoquer. N’utilisez pas de matériaux conducteurs et protégez-les bien. Dans l’idéal, utilisez des sacs Liposafe que vous trouverez en vente facilement sur Internet. Ils vous serviront pour ranger vos batteries, même chez vous.
  • Contactez la compagnie aérienne avant le départ pour confirmer qu’ils acceptent les drones en soute et la réglementation concernant les batteries de rechange. Pensez à imprimer le mail qu’ils vous renvoient, car le personnel au sol n’est pas toujours au fait des législations en cours. Ceci vous permettra de passer l’enregistrement de façon plus sereine.
  • Si le personnel au sol enregistre votre bagage en soute et omet de vous demander s’il contient des batteries ou du matériel dangereux, il est de votre devoir de l’informer que vous transportez un drone avec vous. Il est également de votre responsabilité de les prévenir que vous possédez des batteries de rechange et qu’elles sont dans votre sac destiné à voyager en cabine.

Drone voyage en soute

Notre dernier conseil et non des moindres : pensez à vous renseigner sur la législation en cours dans le pays dans lequel vous souhaitez voyager. En effet, certains pays refusent tout simplement l’entrée de drones sur leur territoire ou à la seule condition de fournir une autorisation. C’est le cas,  par exemple du Maroc, de l’Inde ou encore du Sri Lanka. D’autres ont une réglementation très stricte et filmer certaines zones avec un drone risquerait de vous apporter de nombreux problèmes. Prenons l’exemple de Venise dont le survol en drone est quasiment interdit sur toute sa zone. N’hésitez pas à chercher des renseignements auprès de l’ambassade du pays dans lequel vous souhaitez vous rendre ! Gâcher vos vacances par ignorance serait regrettable ! N’hésitez pas à partager vos voyages en avion avec votre drone et vos expériences, qu’elles soient bonnes ou mauvaises dans les commentaires ! Merci !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Autre sujet sur le drone en voyage qui pourrait vous intéresser