Brevet télépilote drone : tout savoir sur l’examen technique et les formations

Devenir pilote de drone professionnel, pourquoi ? Comment ? En quoi consiste le brevet télépilote drone ? Comment se déroule l’examen théorique de pilote ? Comment se passe la formation ? Existe-t-il des cours en ligne ? Combien de temps cela dure-t-il ? Quelles sont les conditions d’admissions ? Combien coûte une formation ? Quelles qualités humaines sont attendues ? Tant de questions auxquelles je vais vous répondre. Formation drone, comment ça marche ? La réponse ici.

Brevet télépilote drone

Pourquoi devenir pilote professionnel ?

Le métier de télépilote de drone est en pleine expansion et propose de nombreux débouchés. En devenant pilote de drone, vous pourrez travailler aussi bien dans le BTP, que dans le tourisme ou encore la surveillance. Il ne s’agit pas là de surveiller uniquement des bâtiments, vous pouvez inspecter de grandes infrastructures, prévenir les feux de forêt etc. Dans l’audiovisuel, les débouchés sont également importants : tourisme, cinéma, reportages, journalisme, demandes de professionnels ou encore de particuliers pour des événements spéciaux. Cette activité de télépilote débute bien souvent par une passion pour les engins volants ou le modélisme, une passion pour le vol, une soif de découvrir la Terre du haut. N’hésitez plus, lancez-vous !

Examen théorique drone de pilote

Depuis le 1er juillet 2018, les lois ont quelques peu changé. Pour obtenir le certificat théorique de télépilote de drone, vous devrez passer un diplôme dans un des centres d’examen de la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile). Ce sont des examens sur ordinateurs. Ce contrôle consiste en un questionnaire à choix multiple de 60 questions. Vous devrez répondre à un minimum de 45 questions pour obtenir l’examen théorique de télépilote. Une fois ce sésame en poche, vous pourrez accéder à une formation de pilotage de drone.

Formation télépilote drone

Une fois le diplôme théorique de télépilote délivré, il ne vous restera plus qu’à vous inscrire à une session de formation afin d’obtenir une attestation de suivi de formation. Cependant, il vous restera un dernier choix à faire : une formation en salle sur plusieurs jours avec un instructeur, ou bien une formation en ligne e-learning, comprenez via internet.

Brevet télépilote drone : formation en salle

La formation en salle est beaucoup plus intéressante, dans le sens où vous serez en contact direct avec un instructeur ayant une expérience du terrain. En effet, les instructeurs ont un savoir-faire et une expérience des différentes situations auxquelles vous pourrez être confrontés. Ceci est un avantage non négligeable. Si vous hésitez entre plusieurs organismes, n’hésitez pas à demander le niveau des instructeurs pour vous diriger vers le plus compétent et celui qui vous apportera le plus grand savoir-faire. De plus, la formation en salle vous permettra de passer un examen blanc dans les conditions réelles. De cette façon, vous serez beaucoup mieux préparés qu’en faisant la formation en ligne.

Brevet télépilote drone : formation e-learning

La formation en ligne vous permettra, si vous n’êtes pas disponible pour des sessions en salle, de passer l’examen théorique. Pour rappel, l’examen théorique est un questionnaire à choix multiple composé de soixante questions. Vous devrez répondre à 75% de questions minimum pour réussir cet examen qui se déroulera dans une salle de la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile). Une fois votre examen théorique en poche, vous pourrez passer la partie pratique en effectuant des heures de formations en salle et sur le terrain auprès d’un instructeur professionnel. C’est à la fin de cette formation que vous obtiendrez une attestation de suivi de formation pratique. Elle remplace la fameuse DNC (déclaration de Niveau de Compétence). Et est délivrée par l’entreprise de formation ou l’exploitant drone. Cette attestation n’est en aucun cas délivrée par la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile).

formation drone

En renseignant ton adresse email, tu acceptes de recevoir ton mini guide et mes conseils par courrier électronique. Et tu prends connaissance de notre Politique de confidentialité

Brevet pilote drone prix

Le prix d’une formation dans le but de devenir pilote de drones professionnel dépend de nombreux critères. Dans un premier temps, s’agit-il d’une formation e-learning ou bien d’une formation en salle ? Par ailleurs, quel centre de formation allez-vous choisir ? Certains sont mieux équipés que d’autres en matière de drones. Certains utilisent également des simulateurs de vol. Enfin, tout dépend du type de scénario auquel vous allez être confronté. En effet, il existe quatre types de scénarios et en fonction de votre future utilisation, le S4 nécessitera une formation supplémentaire : une licence de pilote privé : P.P.L. (Private Pilot License).

Les quatre scénarios

  1. S1 – vol en zone rurale – non habitée – l’aéronef ne peut pas peser plus de 25kgs et peut voler à 150m de hauteur maximum – 200m d’éloignement maximum
  2. S2 – vol en zone rurale – non habitée – l’aéronef ne peut pas peser plus de 25kgs jusqu’à 50m de hauteur, mais ne doit pas dépasser les 2kgs de 50 à 150m de hauteur – jusqu’à 1km de distance du télépilote
  3. S3 – vol en zone urbaine – l’aéronef ne peut pas peser plus de 8kgs et peut voler à 150m de hauteur maximum – La distance du télépilote est de 100m maximum
  4. S4 – vol en zone non habitée – l’aéronef ne peut pas peser plus de 2kgs et peut voler à 150m de hauteur maximum – La distance entre le télépilote et le drone est illimitée

Les tarifs : brevet pilote drone prix

Les tarifs des formations peuvent varier du simple au triple, voire plus. En effet, selon le type de formation, la durée, le centre de formation, les modules que vous souhaitez intégrer, la formation peut varier de 600 € à 1800 € pour un tarif basique. Cependant, les prix peuvent augmenter jusqu’à 4000 €. Passer un brevet télépilote drone est un investissement sur la durée. Faites donc le bon choix.

Brevet telepilote drone conseils

Mes conseils simples & efficaces

  • Faites une demande de devis. De cette façon, aucune mauvaise surprise. Vous saurez ce qui vous attend et ce à quoi vous avez droit
  • Demandez des détails. N’hésitez pas à appeler le centre, voire à vous déplacer. Préparer vos questions à l’avance. Surtout si vous comptez exercer une activité précise en sortant de cette formation. Vérifier que cette formation est bien en adéquation avec vos attentes et vos futurs besoins
  • Comparez ! Les centres de formation sont nombreux dans certaines régions, alors n’hésitez pas à faire plusieurs demandes de devis et à comparer ce que chacun peut vous apporter pour le même prix
  • Privilégiez la qualité. Même si le prix n’est pas négligeable, ne prenez pas le premier venu, sous prétexte qu’il est moins cher. Attention aux basses qualités
  • Demandez conseil à des personnes ayant déjà passé la formation, consultez des forums, cherchez les avis sur Internet. Il vaut mieux perdre quelques jours à chercher le meilleur que gagner du temps en prenant le premier venu
  • Pensez aux scénarios évoqués ci-dessus. Faites bien attention à vos besoins
  • Enfin, vérifiez que le centre de formation dispose bien de l’autorisation spécifique pour former des télépilotes de drones de loisir ou professionnel et qu’il a bien déclaré son activité de formation auprès de la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile)

Brevet télépilote drone : les nouvelles lois

Attention aux nouvelles lois entrées en vigueur au 1er juillet 2018. Dorénavant, les certificats théoriques et les licences de télépilote d’aéronef habité (type ULM) ou encore les titres militaires ne seront plus acceptés pour exercer une activité de télépilote. De plus, toute personne s’inscrivant doit avoir seize ans révolus.

Les anciens diplômes

Si vous avez passé votre brevet télépilote drone avant le 1er juillet 2018 et que vous êtes en activité chez un exploitant, vous pourrez obtenir la nouvelle attestation d’aptitude aux fonctions de télépilote qui vous sera délivrée par la DGAC. Pour cela, vous devrez fournir une copie du certificat d’aptitude obtenu avant cette date ainsi qu’une attestation de l’exploitant qui atteste que le télépilote opère bien dans le cadre des scénarios énumérés ci-dessus. Les nouvelles licences de pilotes seront délivrés jusqu’au 30 juin 2019. Attention donc à ne pas oublier de vous mettre à jour !

Voilà les amis, j’espère que c’est un peu plus clair maintenant. Surtout n’hésitez pas à me laisser un commentaire sous l’article. J’y réponds à chaque fois ! À très vite, Arthur.

Autres sujets sur la formation drone qui pourraient vous intéresser

formation drone

formation drone

formation drone