Comment devenir telepilote de drone : les formations pour réussir sa carrière !

Devenir télépilote de drone ne signifie pas simplement savoir manier une radiocommande de pilotage. Son rôle est beaucoup plus large… Le télépilote doit se charger des prises de vue, assurer la maintenance de l’appareil, rédiger des rapports et surtout, être en lien avec les centres de contrôle aérien (tours de contrôle aéroport, zones militaires…). En effet, le vol de drone est très réglementé dans notre pays et il serait dommageable de ne pas connaître les lois. Si toutes ces perspectives vous intéressent, je vais vous apprendre comment devenir telepilote de drone. Nous vivons dans une ère moderne empreinte de technologies et nombreux sont les secteurs faisant appel à des télépilotes de drones… Agriculture, B.T.P., ingénierie, cinéma, tourisme, transport… Les domaines ne manquent pas et sont en pleine expansion. Formation drone : voici nos solutions.

Comment devenir telepilote de drone

Il existe à travers la France entière de nombreux centres de télépilotage qui sauront vous offrir des cours adaptés à votre demande. Vous y suivrez une formation théorique,  technique, mais également pratique. Chacun de ces centres s’adapte à vos demandes et surtout vous forme en fonction de ce que vous déciderez de faire avec un drone. Vous devrez veiller à choisir votre centre de formation en fonction de vos attentes. En effet, certains sont spécialisées dans l’agriculture de précision, d’autres dans la photographie aérienne, tandis que d’autres maîtriseront plus l’art cinématographique. Apprendre à piloter un drone demande un investissement de travail, certes passionnant, mais extrêmement sérieux et rigoureux.

Un drone : c’est quoi au juste ?

Un drone, c’est un aéronef télépiloté. Cela signifie qu’il se dirige sans personne à bord. Muni d’une caméra, il peut photographier ou filmer ce qu’il survole. Selon son gabarit et sa puissance, il peut également porter des charges plus ou moins lourdes. En anglais, il est connu sous diverses appellations : RPAS (Remotely Piloted Aircraft System), UAS (Unmanned Aircraft System) ou encore UAV (Unmanned Aerial Vehicle). Le drone peut avoir deux usages : civil ou militaire. Généralement, un drone est utilisé pour la réalisation d’une mission aérienne, qu’elle soit de nature commerciale ou non.

Qu’est ce qu’un telepilote de drone ?

Avant d’entamer une demande de formation, il est nécessaire de comprendre exactement en quoi consiste ce métier et quel est votre but. En effet, vous devez définir précisément vos attentes, mais aussi le but final de cette formation. Souhaitez-vous en faire un métier ou bien vous former par pur plaisir ?

Les différentes qualités du telepilote de drone

Vous souhaitez savoir comment devenir telepilote de drone ? Vous rêvez d’exercer ce métier ? Cependant, pour exercer la fonction de pilote de drone, vous allez devoir maîtriser plusieurs domaines. En effet, il ne vous suffira pas de manier une simple radio commande mais :

  • Savoir utiliser un GPS
  • Savoir faire des prises de vue exploitables
  • Maîtriser un drone en mode gyroscopique
  • Réaliser un plan de vol et le respecter
  • Savoir gérer les pannes en cours de vol, effectuer les vérifications techniques nécessaires avant le vol, mais également entre deux vols. Ne pas oublier une évidence : l’autonomie de l’appareil. Veiller à ce que le drone utilisé ait la capacité suffisante pour effectuer cette mission
  • Vérifier les conditions météorologiques avant et pendant le vol
  • Maîtriser les logiciels en rapport avec le pilotage de drone, les prises de vue etc.
  • Savoir rédiger un rapport de vol pour le commanditaire et pouvoir lui communiquer les prises de vue
  • Être capable de communiquer avec tous les acteurs concernés : le personnel du contrôle aérien, le personnel technique et toutes les personnes impliquées dans votre mission
  • Savoir mettre en place des mesures d’urgence en cas d’accident. En effet, piloter un drone peut s’avérer dangereux lorsque l’on ne maîtrise pas correctement son appareil
  • Connaître les paramètres de navigation

Les attributs du télépilote de drone

Avant de vous lancer dans la première formation venue et d’apprendre comment devenir telepilote de drone, il est nécessaire de connaître les qualités requises pour exercer. En effet, devenir telepilote de drone n’est pas aussi évident qu’il y parait. Il est nécessaire de posséder certaines capacités qui faciliteront la navigation.

  • Tout d’abord, il est conseillé d’avoir un sens aigu de l’orientation dans l’espace. En effet, se trouver au sol et piloter un engin se trouvant au-dessus de soi demande maîtrise et repérage spatial
  • La rigueur est également une qualité nécessaire, voire obligatoire pour effectuer des missions. Lorsque vous consultez la liste des compétences nécessaires énumérées ci-dessus, vous ne pouvez que constater qu’il faut être compétent, juste, précis et déterminé
  • Maîtriser l’art de la communication. Contrairement aux apparences, telepilote de drone n’est pas un métier tout le temps solitaire. Même si sur le terrain vous agissez seul, il faut savoir comprendre les demandes du client, gérer les imprévus et rendre des comptes
  • Être autonome. Lorsque vous pilotez un drone, vous êtes seul aux commandes. Vous devez être capable de gérer l’appareil ainsi que les difficultés techniques et humaines
  • Prendre des initiatives. Quelle que soit la situation, le changement de climat, les oiseaux, la végétation, les contraintes matérielles… vous devez être capable de contrôler votre appareil sans paniquer
formation drone

En renseignant ton adresse email, tu acceptes de recevoir ton mini guide et mes conseils par courrier électronique. Et tu prends connaissance de notre Politique de confidentialité

Comment devenir telepilote de drone

En général, comptez quelques heures réparties sur plusieurs jours (environ une semaine) pour la réaliser au sein d’un organisme de formation compétent. Cette formation est nécessaire et obligatoire pour pouvoir exercer en toute légalité. Que dit la loi à ce sujet ?

La réglementation

Que dit la réglementation française au sujet du vol de drone ? Depuis 2012, le pilotage de drone est soumis à un cadre réglementaire, selon quatre plans de vol. En effet, piloter un drone sans aucune compétence peut s’avérer très dangereux.

  1. Un vol de drone à 150 mètres de hauteur maximum, au-dessus d’une zone non peuplée et avec un éloignement de 200 mètres du pilote.
  2. Un vol de drone à 150 mètres de hauteur, au-dessus d’une zone non peuplée et avec un éloignement d’un kilomètre du pilote.
  3. Un vol au-dessus d’une agglomération et avec un éloignement de 100 mètres du pilote. Le vol ne doit pas dépasser les 150 mètres de hauteur (attention dans certaines zones, on peut descendre à 50 mètres voire moins)
  4. Un vol de drone au-dessus d’une zone non peuplée et avec un éloignement illimité entre le pilote et son drone. Le vol ne doit pas dépasser les 150 mètres de hauteur. Ce scénario de vol est généralement celui utilisé pour la surveillance

Comment devenir telepilote de drone : le certificat théorique

En ce qui concerne les trois premières situations, le nouvel examen théorique de télépilote de drone est requis (anciennement brevet théorique ULM). Ce dernier vous sera délivré par le Ministère de la Transition  Écologique et Solidaire. Pour cet examen théorique, depuis le 1er juillet 2018, la législation a changé. L’examen consiste toujours à répondre à un questionnaire à choix multiples. Cependant, si auparavant, sur un total de quarante questions, vous deviez répondre correctement à au moins trente d’entre elles, dorénavant, vous devrez répondre à 60 questions et obtenir un minimum de 75% de bonnes réponses. Par contre, en ce qui concerne le dernier scénario (le vol avec éloignement illimité), vous devrez obtenir une licence de pilote privé : P.P.L. (Private Pilot License). Au niveau des compétences pratiques, le pilote devra être détenteur d’une attestation de suivi de formation. Cette attestation est délivrée par un exploitant ou un tiers, suite à une formation pratique répondant aux objectifs définis dans le règlement des compétences à acquérir.

Déclaration de niveau de compétence DNC

Afin de savoir comment devenir telepilote de drone et une fois le certificat théorique obtenu, le pilote doit passer sa formation drone pratique. Pour cela il devra se rendre dans un centre de formation. L’auto formation n’est plus acceptée avec la nouvelle réglementation. Suite à cette formation, il recevra une attestation de suivi de formation pratique qui remplace désormais la DNC. Sachez que ces qualifications vous seront délivrées par l’exploitant ou le centre de formation enregistré auprès de la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile). Puis le télépilote rédigera un M.A.P. (manuel d’activités particulières).

Déclarer son activité et ses drones

Votre formation est terminée et vous avez appris comment devenir telepilote de drone. Dès lors que vous avez obtenu votre déclaration de niveau de compétence, vous êtes tenu de déclarer votre activité ainsi que vos drones auprès de la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile). Devenir pilote de drone professionnel peut vous offrir de belles opportunités si vous souhaitez embrasser une nouvelle carrière.

Telepilote de drone emploi ?

Le métier de pilote de drone civil connait un plein essor. Le secteur du bâtiment y trouve un grand intérêt. Que cela soit pour les suivis de chantier, les contrôles des toitures ou même les bilans thermiques. De même, le secteur de la surveillance de bâtiments y trouve un grand intérêt. Surtout lorsqu’il y a de grands terrains à couvrir, des forêts ou même en basse montagne. Les drones sont très utilisés pour prévenir les feux de forêt. Le cinéma emploie également de nombreux pilotes de drones, quel que soit le domaine, afin de réaliser des prises de vue aériennes. Il existe encore beaucoup d’autres opportunités qui sauront vous séduire et mettre en avant vos compétences.

Libre également à vous de monter votre propre entreprise. En effet, vous pouvez devenir indépendant et gérer une équipe de telepilotes de drones. Selon vos compétences en communication, vous pouvez devenir vous-même formateur pour la future génération de pilotes.

Formations de telepilote : on parle argent ?

Pour information, un télépilote de drone touche, en général, de 30 à 60 k €/ an, en fonction de son savoir-faire et de son expérience. Le salaire brut mensuel d’un débutant peut tourner aux alentours de 2500 €. Ceci rentabilisera pleinement le coût de la formation dont les prix débutent aux alentours de 600 € pour grimper jusqu’à 3000 € selon vos spécificités.

Au final, vous possédez toutes les informations nécessaires pour vous lancer. Comment devenir telepilote de drone n’a plus de secret pour vous. Bonne formation et bon vol ! À très vite, Arthur.

Autres sujets sur la formation drone qui pourraient vous intéresser

formation drone

formation drone

formation drone