Cours pilote drone

Cours pilote drone : ce que vous devez savoir

Prendre des cours pilote drone vous permettra de devenir pilote de drone professionnel. En effet, l’autoformation n’est plus de mise ! Les nouvelles législations imposent des cours et une formation drone pour en faire votre métier. Vous devrez passer une épreuve technique et prendre des cours pratiques de télépilotage de drone. Je vous explique tout en détails ci-dessous.

Cours pilote drone : ce que vous devez savoir

Naviguez plus facilement à travers l’article en cliquant sur la rubrique qui vous intéresse

La formation pour devenir pilote de drone professionnel se déroule en deux parties : une partie théorique et une partie pratique. En ce qui concerne la partie théorique, elle est composée de cours en salle ainsi que de cours en e-learning (comprenez en ligne). Elle se termine par un examen théorique organisé dans un des locaux de la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile). Attention, de nouvelles législations ont été mises en place depuis le 1er juillet 2018 ! Je vous explique tout, juste après. Une fois l’examen en poche, il ne vous reste plus qu’à passer à la pratique. Pour cela, il vous suffit de trouver un centre de formation adapté à vos besoins et surtout ayant déclaré son activité auprès de la DGAC. En effet, même s’il n’existe pas de centre agréé, ils doivent au moins avoir déclaré leur activité. Sans cela, votre formation ne pourra pas être validée.

Cours pilotage drone : le brevet technique

Lorsque vous vous inscrivez dans un centre de formation, vous aurez, bien entendu, des cours pilote drone théoriques afin de vous enseigner les bases du pilotage de drone. Pour information, la majorité des notions devront être apprises en e-learning. Vous devrez acquérir un manuel de télépilote de drone, en version numérique ou papier, en fonction de vos préférences d’apprentissage. Je vous conseille le Manuel pour préparer l’examen des Éditions Cépaduès. Surtout, vous devrez réviser vos cours chaque jour. En fonction de vos capacités, ainsi que de vos connaissances de base en aéronautique, il vous faudra environ un à deux mois de révisions pour maîtriser toutes les données. Votre centre de formation pourra vous proposer des examens blancs dans les conditions réelles pour vous entraîner.

Découvre vite la formation drone vidéo et photo de notre ami Loris Monteux, réalisateur vidéo professionnel, pilote de drone et même d’avion. En plus on a une réduction de prix pour toi !
🌟 Je rejoins la formation drone !

Cours pilote drone : déroulement de l’examen

L’examen théorique se déroule uniquement sur ordinateur, dans une des salles de la DGAC. Il s’agit d’un questionnaire à choix multiple composé de 60 questions. Vous devrez répondre correctement à un minimum de 45 questions pour obtenir votre diplôme. En métropole, les centres d’examen se trouvent dans les villes suivantes : Aix en Provence, Beauvais, Dijon, Lille, Lyon, Metz, Paris-Orly, Rennes, Toulouse et Strasbourg. L’épreuve dure 1h30.

Âge légal pour passer l’épreuve

Depuis le 1er juillet 2018, vous devez avoir 16 ans révolus pour vous inscrire à une session de formation et ainsi passer le brevet technique. De plus, pour les personnes mineures, il faudra présenter une lettre signée des parents ou du tuteur légal autorisant le mineur à se présenter à l’examen.

Cours pilotage drone : la formation pratique

Une fois votre examen en poche, vous allez devoir passer à la pratique. Pour cela, choisissez bien votre centre de formation. Tout d’abord, la formation dépendra du type de scénarios : S1, S2, S3 ou S4. Ensuite, en fonction de vos besoins, vous pourrez choisir une spécialisation, comme par exemple une formation cadrage, thermographique, photogrammétrique etc. Tout dépend de votre future orientation professionnelle. Voici les scénarios à connaitre :

  1. Scénario 1 – vol en zone rurale – non habitée – aéronef 25kgs max. – 150m max de hauteur – 200m d’éloignement avec le télépilote
  2. Scénario 2 – vol en zone rurale – non habitée – aéronef 25kgs max. en dessous de 50m, mais 2kgs max de 50 à 150m – jusqu’à 1km de distance du télépilote
  3. Scénario 3 – vol en zone urbaine – aéronef 8kgs max – 150m max de hauteur – jusqu’à 100m de distance du télépilote
  4. Scénario 4 – non habitée – aéronef 2kgs max – 150m max de hauteur – éloignement illimité entre le pilote et son drone

Le scénario S4 demande une attestation spéciale et différente des trois autres scénarios, étant donné que l’éloignement entre le pilote et son drone est illimité. Vous devrez obtenir une licence de pilote privé : P.P.L. (Private Pilot License). Cela signifie que vous devrez obtenir une licence d’aéronef habité et que vous devrez justifier d’une expérience de plus de 50 heures de vol en tant que commandant de bord. Enfin, vous devrez prouver que vous avez réalisé au minimum 10h de vol durant les six mois précédents.

Quel métier avec un drone ?

  • Dans le domaine de l’audiovisuel, le journalisme, le tourisme, le cinéma etc.
  • Surveillance dans le BTP, suivi des travaux, surveillance des toitures et des endroits difficilement atteignables.
  • Surveillance dans le domaine de l’agriculture. Le drone permet une prise de vue aérienne dans certaines zones difficilement accessibles. Il permet également de contrôler les champs de culture lorsque ceux-ci s’étendent sur de grandes distances. Cela permet de prévenir les problèmes potentiels.
  • Surveillance des forêts pour prévenir les feux, surveillance des zones à risque en montagne etc.

Par ailleurs, vous retrouverez tous les métiers en rapport avec les drones comme : les ingénieurs qui conçoivent et créent de nouveaux modèles, ceux qui gèrent le traitement des images récoltées ou bien encore les électroniciens etc. Bien entendu, la formation pratique devra être adaptée à vos besoins. N’hésitez pas à bien vous renseigner auprès de votre centre de cours pilote drone.

Ebook drone

Évitez les 9 erreurs de débutants grâce à notre mini guide drone

Arthur est pilote de drone certifié. Dans ce guide, il vous partage les 9 erreurs que font tous les débutants.

L’attestation de suivi de formation

Une fois votre formation terminée, vous obtiendrez une attestation de suivi de formation pratique délivrée par votre organisme de formation ayant déclaré son activité auprès de la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile). Sous forme de livret, cette attestation doit permettre de suivre et d’attester de vos compétences pratiques. Il contient tous les comptes-rendus réguliers de votre formateur et permet d’attester de l’acquisition des compétences pratiques. Cette attestation remplace désormais la DNC (Déclaration du Niveau de Compétences) et sera délivrée par le centre de formation.

Où prendre des cours de pilotage de drone ?

Il existe des centres de formation de cours pilote drone dans toutes les régions de France. Cette activité étant en pleine expansion, il devrait être aisé de trouver un centre de formation dans votre département ou votre région. Je ne peux que vous conseiller de privilégier un organisme de votre région pour plus de facilité. En effet, même si les cours techniques sont en majorité en ligne, vous devrez vous former au pilotage et donc suivre des cours en salle.

Le prix d’une formation drone

Le prix de votre formation dépendra de plusieurs paramètres. Tout d’abord, le lieu de votre formation. En effet, chaque organisme pratique ses tarifs. Par ailleurs, même si vous pouvez accéder à une formation drone complète pour 600€, cette somme peut facilement augmenter pour doubler, voire tripler. En effet, en fonction des modules et des spécialités que vous souhaiter ajouter, le prix changera. Renseignez-vous auprès des organismes de votre région et n’hésitez pas à chercher les centres proposant le meilleur savoir-faire. En effet, les instructeurs étant eux-même des pilotes expérimentés, leurs compétences pourront vous être d’une grande aide lors de votre apprentissage.

La durée des cours pilote drone

La durée des cours peut varier de cinq à vingt jours. Attention, ceci tient compte uniquement de la partie pratique. En effet, en ce qui concerne la partie théorique, comme indiqué ci-dessus, vous ne pourrez pas être prêt en cinq jours. Comptez minimum un mois pour apprendre toutes les bases du télépilotage de drone.
J’espère vous avoir éclairé un peu plus sur les possibilités de prendre des cours pilote drone. J’en ai moi même suivi lors de mon apprentissage et ça m’a été vraiment utile.
Si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’écrire. Je réponds à chaque fois. À très vite, Arthur.

Pour partager l’article à vos compagnons de voyage, c’est par ici :

8 Commentaires

  • MANOURY Jacques dit :

    Bonjour, je d’acheter un drone (ANAFI) FPV. Est-ce que vous donnez des cours de pilotage et quel serai le prix. Bien cordialement. Jacques

    • Arthur dit :

      Bonjour Jacques, c’est chouette, ce drone devrait te plaire ! Malheureusement non je ne donne pas de cours de pilotage, mais n’hésite pas à te rapprocher d’un club d’aéromodélisme ou d’un centre de formation. À très vite !

  • Messaoudi Anis dit :

    je suis un expert et systèmes du gis, arpentage et du photogrammétrie
    je suis attiré par les drones

  • Abou Feindouno dit :

    Les cours de drone sont très importants dans la mesure qu’ils nous permettent de piloter avec beaucoup plus de sûreté.

    • Arthur dit :

      Hello Abou ! C’est exactement ça. Rien de mieux que d’être accompagné surtout à nos débuts pour apprendre de bonnes bases.

    • Alex H dit :

      Bonjour Arthur,

      Merci pour toutes ces informations, j’ai eut 40 ans cette année, je n’ai absolument aucune connaissance (professionnelle) en pilotage de drone, en aviation, en ULM etc.. mais on m’a offert un drone et après quelques heures de vol, je découvre qu’il existe une multitude de métier autour des drones. Je me demande simplement si une formation a 4000€ pendant 90h est vraiment une bonne formation. Si une reconversion professionnelle dans se milieu est envisageable (je lis parfois que le système est déjà saturé de télépilote) et surtout si je ne vais pas jeter 4000€ Par la fenêtre..

      Encore merci pour tes conseils, ton aide dans tous ces articles.

      Alex.

      • Arthur dit :

        Salut Alex, merci pour ton message. En fait c’est un peu comme dans tous les métiers, il y a de la place pour tout le monde. Il suffit de persévérer et surtout de te démarquer des autres. Je te conseille de te spécialiser dans un domaine particulier pour percer. À très vite !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.