Formation télépilote drone : les clés pour réussir votre examen

Pour devenir pilote de drone civil, vous devez passer une formation qui vous permettra d’acquérir une attestation de suivi de formation pratique. Cette attestation est obligatoire depuis le 1er juillet 2018 et remplace la DNC (Déclaration de Niveau de Compétence). Elle vous sera délivrée par le centre de formation avec lequel vous êtes inscrit. Grâce à ce sésame, vous pourrez être pilote de drone professionnel et ainsi en faire votre activité à plein temps. Cette formation télépilote drone, réalisable en quelques jours, est dispensée par des organismes de formation de pilotage de drones. La législation a quelque peu changé depuis le 1er juillet. Intéressons-nous à cette nouvelle formation drone et tout ce qu’il faut savoir.

Pour devenir telepilote de drone professionnel, vous devez obtenir le certificat d’aptitude théorique de drone. Depuis le 1er juillet 2018, la loi précise que la personne qui souhaite obtenir ce diplôme doit avoir seize ans révolus. En quoi consiste une formation de pilote de drone civil ? Quelles sont les étapes à franchir ? Voici les réponses.

Formation télépilote drone

À qui est destinée cette formation ?

N’importe quelle personne ayant seize révolu peut avoir accès à une formation télépilote drone. Que vous soyez étudiant, chercheur d’emploi, cadre, homme ou femme, peu importe. Cette formation est ouverte à toutes et tous. Il suffit d’avoir certaines qualités exigées par ce métier : être autonome, rigoureux, sérieux et savoir prendre des décisions. En effet, il s’agit d’un métier plutôt solitaire, mais qui, derrière les apparences demande un sens aiguisé de la communication et une grande maturité. S’agissant d’un métier, parfois à risques, vous devez être bien préparé et savoir faire face à tout type de situation, même si elle est dangereuse.

Brevet théorique de pilote

Le brevet théorique de pilote de drone est obligatoire pour entamer une formation de pilote. Depuis le 1er juillet 2018, les certificats théoriques de pilotes d’aéronefs habités type ULM ne seront plus acceptés. Pour entamer une formation, vous devrez obligatoirement obtenir le brevet théorique de pilote composé d’un QCM de 60 questions auxquelles vous devrez obtenir 75 % de bonnes réponses. Vous avez la possibilité de suivre les cours vous préparant à cet examen de chez vous, à l’aide de manuels et d’internet. Cependant, une formation pratique sera nécessaire auprès d’un instructeur une fois votre examen théorique validé. Si vous vous inscrivez à une formation alors que vous disposez uniquement du brevet théorique ULM, vous ne pourrez pas y avoir accès.

Examen du brevet théorique

L’examen se déroule uniquement dans des centres d’examen de la DGAC, sur des ordinateurs. Une fois que vous avez obtenu votre brevet théorique, vous pouvez vous inscrire à une formation de pilote de drone.

formation drone

En renseignant ton adresse email, tu acceptes de recevoir ton mini guide et mes conseils par courrier électronique. Et tu prends connaissance de notre Politique de confidentialité

Formation télépilote de drone civil : en ligne ou en salle

Devenir pilote de drone : choisir son centre de formation télépilote drone

Tout d’abord, sachez qu’il n’existe pas de centre de formation agrée par la DGAC (Direction Générale de l’aviation Civile). Ceci étant, toute société qui propose des formations doit l’avoir indiqué dans son MAP (manuel d’activités particulières). Elle doit aussi avoir fait une déclaration d’activité en tant que prestataire de formation auprès de la DIRECCTE. Il s’agit de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi et ainsi obtenir un numéro formateur. N’hésitez pas, non plus, à vérifier le niveau de compétences des instructeurs. Une personne ayant plus d’expérience aura été confronté à plus de situations complexes. Elle sera plus à même de vous les enseigner. Toutes les écoles ne disposent pas non plus des mêmes moyens… Privilégiez les écoles proposant de la pratique, de la technique, du montage de drone… Certaines ont à leur disposition des simulateurs de vol. À vous de trouver celle qui sera la plus adaptée à vos futurs besoins.

Formation télépilote de drone civil en ligne

Vous êtes étudiant ou salarié en poste dans une entreprise et vous ne pouvez pas vous libérer pour une formation de télépilote ? Aucun souci, il existe une possibilité : les cours en ligne. Moins coûteux, mais plus longs, ils devront être suivis avec assiduité et sérieux. En fonctions de vos capacités, comptez environ une heure de révision par jour pendant un à deux mois. Attention cependant à ne pas vouloir privilégier le prix au détriment de la qualité. En effet, rien ne vaut une école véritable qui saura répondre à toutes vos attentes et être au plus près de vous et de vos besoins.

Formation théorique télépilote de drone civil en salle

La formation télépilote drone en salle avec un instructeur est certes plus coûteuse, mais sera cependant beaucoup plus rapide. Vous devrez vous libérer plusieurs jours : comptez en moyenne trois à sept jours, voire plus, selon le centre. L’avantage de la formation en salle est qu’elle est dispensée par un instructeur qualifié. Il sera présent pour répondre à chacune de vos interrogations et vous aider en cas de difficultés. Si vous n’avez aucune connaissance dans le domaine de l’aéronautique, nous vous conseillons fortement d’opter pour la formation en salle. Elle sera plus facile à appréhender.

Les quatre scénarios

Selon l’usage professionnel que vous comptez faire de votre drone, les formations pourront différer. Pour cela, nous vous conseillons de lire attentivement les quatre scénarios auxquels vous allez pouvoir être confronté :

  1. S1 – vol en zone rurale – sans population – aéronef 25kgs max. – 150m max de hauteur – 200m d’éloignement du pilote
  2. S2 – vol en zone rurale – sans population – aéronef 25kgs max. – 150m max de hauteur (jusqu’à 2kgs, réduit à 50m au delà) – jusqu’à 1km de distance du télépilote
  3. S3 – vol en zone urbaine – aéronef 8kgs max – 150m max de hauteur (voire moins selon les zones) – jusqu’à 100m de distance du télépilote
  4. S4 – vol en zone non peuplée – aéronef 2kgs max – 150m max de hauteur – éloignement illimité entre le pilote et son drone

En ce qui concerne les scénarios S1, S2 et S3, le nouvel examen de télépilote de drone ainsi qu’une attestation de suivi de formation de pilote de drone suffira. Cependant, pour le S4, il vous faudra obtenir une licence de pilote privé : P.P.L. (Private Pilot License).

Attestation de formation

À la suite de votre formation télépilote drone, une attestation de suivi de formation vous sera remise par votre centre de formation. Cette attestation vous permettra d’exercer en toute liberté votre métier de telepilote de drone. Ou alors de faire du drone de loisir. Vous pourrez au choix être salarié d’une entreprise ou bien, créer votre propre société. Vous pourrez commencer avec un statut d’auto entrepreneur. Apprenez que depuis 2012, le marché des prestations par drone a littéralement explosé. Les métiers sont nombreux, de la surveillance, au BTP, en passant par l’industrie audiovisuelle, la prise de vue aérienne… les débouchés sont importants et la demande est grandissante.

Alors, est-ce que ça vous dit de passer le cap et devenir pilote de drone professionnel ? N’hésitez pas à m’écrire. À très vite, Arthur.

Autres sujets sur la formation drone qui pourraient vous intéresser

formation drone

formation drone

formation drone