Enregistrement drone de loisir : pourquoi ?

Vous êtes télépilote de loisir et votre aéronef pèse plus de 800 g ? Vous avez l’obligation de déclarer votre drone auprès de l’état français. Pas d’inquiétude, nous vous expliquons comment procéder !

Depuis décembre 2018, les particuliers pratiquant le drone de loisir doivent enregistrer leur aéronef si ce dernier pèse plus de 800 g, mais moins de 25 kilos. Cet enregistrement drone permet à l’état de recenser les drones de loisir. Ils sont également plus facilement identifiables en cas d’accident. Cet enregistrement obligatoire se réalise en ligne sur le site gouvernemental AlphaTango.aviation-civile. Cela ne vous prendra que quelques minutes pour être en règle avec la réglementation drone. Par ailleurs, les télépilotes d’un aéronef de plus de 800 g devront suivre une formation en ligne.

enregistrement drone

Enregistrement drone DGAC : comment faire ?

L’enregistrement de votre drone est très simple à réaliser. Il suffit de vous rendre sur le site AlphaTango.aviation-civile et de créer un compte. Pour cela, vous devrez renseigner votre état civil. Une fois inscrit, il ne vous restera plus qu’à enregistrer votre appareil. Il vous faudra insérer :

  • Le nom de votre modèle
  • Le type d’aéronef (aéromodèle de vol circulaire, autogire, aérostat captif, convertible/combiné, dirigeable, hélicoptère, multirotors, etc.)
  • Le constructeur (si c’est un drone que vous avez construit vous-même, il suffira d’entrer votre nom)
  • Le modèle
  • Le numéro de série
  • La plage de masse (indiquez la masse maximale de votre drone une fois qu’il vole : batterie et caméra incluses)

Vous devrez également indiquer si votre drone dispose d’un capteur d’image, ainsi que d’un pilote automatique.

Une fois que votre drone est enregistré, vous recevrez une confirmation par mail comprenant le numéro d’enregistrement de votre drone. Vous devrez apposer ce numéro sur votre drone. La police d’écriture doit être visible. Ce numéro doit également être lisible à une distance de 30 cm.

formation drone

En renseignant ton adresse email, tu acceptes de recevoir ton mini guide et mes conseils par courrier électronique. Et tu prends connaissance de notre Politique de confidentialité

Enregistrer son drone en ligne

Comme nous venons de l’expliquer, enregistrer son aéronef en ligne est une opération simple et rapide. En cas de contrôle, vous devrez être en règle, sinon votre drone pourra vous être confisqué. Surtout si vous mettez des personnes en danger et que vous ne respectez pas les règles de la législation française. Par ailleurs, le non-enregistrement de votre drone peut vous valoir une amende. N’hésitez donc plus et faites-le dès maintenant si ce n’est pas fait !

Formation et enregistrement drone de loisir

Non seulement l’enregistrement de votre drone est obligatoire, mais également la formation en ligne. En quoi consiste t-elle et pour qui est-elle obligatoire ? Elle est obligatoire pour tout détenteur d’un drone de loisir de plus de 800 g et de moins de 25 kg. Il s’agit d’une formation en ligne qui ne vous prendra pas beaucoup de temps. Elle est disponible sur le site AlphaTango.aviation-civile du gouvernement. Vous devrez visionner une série de vidéos d’une durée d’environ une minute chacune. À la fin de votre visionnage, vous n’aurez qu’à répondre à un questionnaire à choix multiple de 20 questions. Si vous commettez des erreurs et que vous n’obtenez pas votre attestation, vous pourrez repasser votre test jusqu’à ce que vous l’obteniez. À priori, vous pouvez le repasser autant de fois que nécessaire.

Une fois votre test réussi, vous obtiendrez une attestation de suivi de formation que vous devrez conserver avec vous. Elle sera à présenter en cas de contrôle. Si vous ne l’avez pas sur vous au moment où vous êtes contrôlé, vous aurez cinq jours pour la présenter. Notez que cette formation est réservée aux plus de 14 ans.

Enregistrement drone : nos derniers conseils

De nombreux pilotes déclarent régulièrement des rapprochements dangereux entre leur appareil et des aéronefs de toute sorte. Si aucune mesure n’est prise, le risque d’accident augmentera. Il est donc de votre devoir, en tant que droner de loisir de respecter les règles qui vous sont imposées, puisqu’elles sont faites pour la sécurité des personnes, mais également de vous-même et de votre matériel.

  • N’oubliez pas de vérifier si votre assurance responsabilité civile prend bien en compte les accidents causés par votre drone, ainsi qu’une indemnisation en cas de casse de votre appareil.
  • Respectez les zones de vols interdites. En effet, si vous ne respectez pas ces zones, vous vous exposez à des sanctions pouvant aller d’une simple amende à une peine de prison.
  • Respectez également la vie privée d’autrui. Vous ne pouvez pas réaliser des prises de vue aériennes d’individus sans les informer au préalable. Il est interdit de diffuser des photographies, des vidéos ou bien des enregistrements audios en ligne sans l’accord des personnes. Vous vous exposez à de graves sanctions.
  • Ne dépassez pas les limitations de vol horizontales et verticales.
  • Ne volez pas de nuit.
  • Enfin votre drone est sous votre responsabilité. Ne soyez pas imprudent lorsque vous télépilotez votre appareil. Agissez en télépilote responsable. L’objectif est de prendre du plaisir en respectant les lois.

Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à nous poser vos questions. Nous nous ferons un plaisir d’y répondre.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Autres sujets sur la réglementation drone qui pourraient vous intéresser