Nusa Penida plongée : découvrez les plus beaux sites à côté de Bali

Quoi de mieux que de réaliser l’un de ses rêves ? Ou quelque chose qui nous tient à coeur depuis longtemps ?

C’est ce qui vient juste de se passer pour Arthur et moi, pendant notre séjour à Nusa Penida en Indonésie ?. Nous sommes devenus plongeurs certifiés PADI Open Water et avons appris à faire de la plongée sous marine jusqu’à 18m. Les sensations sous l’eau sont dingues, tout est calme, lent, on se laisse porter par le courant. On admire le récif, la faune, la flore et on ne pense plus à rien.

Pendant cette semaine de formation PADI, nous avons découvert des sites de plongée sous-marine à couper le souffle et on a essayé de regrouper les plus incroyables dans cet article !

Les plus beaux sites de plongée sous marine à Nusa Penida

Nusa Penida plongée : Sekolah  Dasar ou SD

SD Sekolah Dasar (qui veut dire « école primaire » en indonésien) est le site où nous sommes allés pour notre première plongée sous-marine en milieu naturel. Il se trouve au nord de Nusa Penida, face à une école primaire (vous l’aurez deviné) à une cinquantaine de mètres du rivage. C’est un site qui convient bien aux plongeurs débutants car il y a peu de courant et peu de vagues. Pratique car des bancs de sable permettent de se poser à genoux si vous souhaitez faire ou refaire des exercices de base et une pente descend jusqu’à environ 30m.

Une certaine appréhension mais aussi beaucoup d’excitation m’envahissait. J’avais vraiment hâte d’appliquer tout ce que j’avais appris en piscine dans l’océan. Une fois la combinaison enfilée et une mise à l’eau en bascule arrière, nous sommes doucement descendus à quelques mètres de profondeur, pour atteindre un maximum de 12m. On a pu apercevoir des plateaux de coraux, des éponges et quelques poissons.

Nusa Penida plongée

Nusa Penida plongée : Crystal Bay

Notre deuxième plongée s’est déroulée à l’ouest de l’île. Un site beaucoup plus peuplé de plongeurs car la plupart des centres de plongée de Bali et Nusa Lembongan viennent ici pour proposer des excursions snorkeling (masque et tuba). Il y avait environ 50 bateaux de plongée ce jour-là. Mais notre instructeur, qui connait les fonds par coeur, nous a fait plonger dans un endroit plus calme mais tout aussi beau.

Nusa Penida plongée sous marine à 18 mètres pour la première fois à Crystal Bay !

Lors de cette plongée, nous sommes descendu à 18m, sans nous en rendre compte. Tout s’est très bien passé encore une fois, et la faune et la flore incroyable nous faisait oublier la notion de profondeur et la pression ! Heureusement que Yann était là pour nous rappeler à l’ordre quand nous avions tendance à trop descendre. Vous aurez de fortes chances de croiser des tortues, des poissons de toutes formes et des coraux colorés. L’eau est très claire et vous offrira une visibilité quasi parfaite (d’où le nom de la baie). Attention aux forts courants d’arrachement sur ce site de plongée sous marine qui peuvent devenir très sport !

On a aussi la chance (un peu flippante quand même ?) d’observer un serpent tricot rayé. Même si son venin est mortel, ce serpent est très craintif et aveugle, donc très peu de risque de vous faire mordre. En fait il n’attaquerait uniquement lorsqu’il se sent menacé. Laissez le faire sa route et tout devrait bien se passer.

Nusa Penida plongée

Nusa Penida plongée : Gamat Bay

Le troisième jour, nous sommes allés à Gamat Bay, à l’ouest de Nusa Penida. Une superbe plongée durant laquelle nous avons croisé une tortue, des milliers de poissons et surtout… une famille de huit raies marbrées. Nous étions émerveillés ! C’était la première fois qu’on en voyait et Yann était comme un dingue quand nous les avons aperçu. On a donc pensé que ça devait être assez rare. Surtout d’en voir 8 d’un coup, quel pied !

Nusa Penida plongée sous marine : un des meilleurs spot au monde connu pour sa diversité aquatique

Ce spot de plongée est très connu également pour y voir le fameux poisson Baliste Titan (ou triggerfish titan en anglais). C’est un poisson d’environ 40 cm avec des dents pointues et la peau très dure. Attention ce poisson est super territorial et agressif envers les poissons ou tout autre animal (plongeurs et nageurs inclus) qui traversent sa zone de nidification. Il essaiera de vous mordre avec ses dents acérées et ne lâchera pas prise tant que vous ne quitterez pas son territoire… vaut mieux ne pas trainer dans sa zone ?!

Nusa Penida plongée
Nusa Penida Plongée

Nusa Penida plongée : Manta Point

LE site de plongée sous-marine par excellence. Nous y sommes allés le dernier jour. Le chemin est plus long car le site se trouve au sud-est de Nusa Penida. Nous avons mis environ 40 minutes pour y accéder en bateau depuis le port de Toyapakeh. Là aussi, il y avait beaucoup de plongeurs. Mais encore une fois, notre instructeur nous a fait éviter toutes ces personnes ?.

Nusa Penida plongée sous marine avec les raies Manta : la grâce incarnée !

Manta Point, comme son nom l’indique, est le site pour voir des raies manta. Et pour en voir… nous en avons vu ! Après seulement deux minutes sous l’eau, nous en avions déjà vu deux ou trois. Elles volaient et tournoyaient au dessus ou à côté de nous, c’était magique. Un ballet féérique. C’était comme si le temps s’était arrêté.

“La Manta doit nager en permanence pour faire circuler l’eau dans ses branchies, elle ne peut jamais se reposer”

Ce site de plongée est assez particulier car c’est à cet endroit précis que les raies manta viennent se nettoyer et se purger. Il y a deux grosses patates de coraux autour desquels les raies tournent. On appelle ça une station de nettoyage car une multitude de poissons nettoyeurs lui enlève les parasites présents dans sa bouche, ses branchies et sur sa peau. Plutôt pratique non !

Pensez à garder un oeil sur votre manomètre de pression et les bars restants dans votre bouteille pour deux raisons : les courants sont forts dans ce secteur et vous serez tellement occupés à regarder les manta que vous risquez de consommer beaucoup plus d’air que d’habitude. Ça serait quand même dommage de subir un accident de décompression car vous n’avez pas le temps de faire un palier de sécurité pendant la remontée.

On vous donne un autre conseil pour limiter le risque de problèmes lors de la remontée, pensez à regarder au-dessus de votre tête car ce spot est très prisé donc il y a énormément de bateaux et de plongeurs autour de vous.

Nusa Penida plongée

Nusa Penida plongée : Toyapakeh

Le dernier site de plongée sous marine que nous avons découvert avec le centre Warnakali est Toyapakeh, juste à côté du port de Nusa Penida. Il n’y avait que nous en plongée bouteille ce jour-là. Nous étions tranquilles. Les fonds de Toyapakeh sont très colorés, les poissons de récifs très présents et le courant plutôt fort. La visibilité est également très bonne (c’est d’ailleurs pour ça que pas mal de snorkeling se fait à cet endroit). C’était super agréable, et encore une fois, nous en avons pris plein les yeux !

Même chose ici, il y a beaucoup de choses à voir et les courants d’arrachement peuvent s’avérer très dangereux. Donc pensez à surveiller la pression du gaz (l’air) restant pour ne pas faire subir à votre organisme un accident de décompression lors d’une remontée d’urgence.

Nusa Penida plongée sous marine avec le Mola Mola

Cette île indonésienne est le meilleur endroit pour rencontrer le Mola Mola (ou poisson-lune) entre juin et octobre. Ce mastodonte d’environ 1m80 et 1000kg, habitué des eaux prodondes, remonte quelques fois à la surface pour se réchauffer et se faire nettoyer par les poissons cochers. Et Nusa Penida est la meilleure station de nettoyage. Pensez-y si vous y aller à cette période ! Il parait que c’est génial ?.

Nusa Penida Plongée

Un rêve qui devient réalité

Ce rêve date d’il y a trois ans, lorsque nous étions en Australie. Nous avons passé un an sur le territoire des kangourous, à travailler et voyager, mais surtout à en prendre plein les yeux et à faire des activités plus folles les unes que les autres. Nous avons traversé un désert de 800 kilomètres en 4×4, nagé avec un requin baleine, sauté en parachute et… découvert la plongée sous marine. C’était la quatrième fois qu’Arthur plongeait (il avait passé son baptême en France en piscine, puis fait deux baptêmes de plongée en mer en France et en Australie) mais pour moi, c’était une découverte. Ce jour là nous sommes partis en bateau vers la grande barrière de corail, un des plus beaux endroits du monde. Je stressais un peu mais Arthur m’avait bien rassurée et le moment fut incroyable. 45 minutes de plongée sous-marine sur la grande barrière de corail Australienne… on en voulait plus !

Depuis, l’idée de passer notre diplôme de plongée sous-marine trottait dans nos têtes. Nous y avons songé lorsqu’on était en Nouvelle-Zélande, puis quand nous sommes revenus à Bali en 2017, sans jamais nous lancer (et toujours en regrettant de ne pas s’être lancés ?).

L’envie de passer notre PADI Open Water devenait de plus en plus présente. Alors cette année 2018, nous avons décidé de nous lancer pour de bon et de demander au centre de plongée Warnakali à Nusa Penida de nous aider à réaliser notre rêve. Je ne vous raconte pas notre tête quand on a reçu une réponse favorable ?!

Nusa Penida plongée

Nusa Penida plongée : les premières sensations de la plongée sous marine

Quelques mois plus tard, nous étions là, sur cette île incroyable qu’est Nusa Penida, prêts à passer notre diplôme de plongée sous-marine PADI Open Water ! Nous étions super excités à l’idée d’apprendre toutes les bonnes pratiques et techniques pour être à l’aise sous l’eau, les notions de sécurité, et surtout de découvrir les sites de plongée de Nusa Penida.

Vous avez été nombreux à nous poser la question alors je vais être honnête, j’appréhendais un peu et je stressais à cause de la pression et à l’idée d’avoir mal aux oreilles au fur et à mesure de la descente. J’avais peur car j’avais eu mal en Australie et ça avait gâché un bon moment de mon baptême.

Sur ce point, je me suis vite rendu compte (notamment avec le manuel de révisions) qu’il fallait constamment équilibrer ses cavités aériennes avant même de ressentir une douleur pour ne pas subir la pression. Ce que je n’avais pas fait en Australie car je soufflais en me bouchant le nez une fois que j’avais mal ?!

Comme Arthur vous l’a raconté dans son article, nous avons passé deux jours complets à réviser le manuel et à effectuer des exercices écrits (un peu comme le code de la route mais pour devenir plongeur).

Je n’avais qu’une seule hâte, enfiler ma combinaison pour tester tout le matériel de plongée du centre de plongée Warnakali ! Je voulais apprendre à respirer l’air en bouteille, gérer mon temps et les bars restants dans ma bouteille. Mais surtout connaitre les effets de la pression et du gaz sur mon organisme !

Quand nous sommes arrivés le lundi pour notre premier jour de formation, Yann (notre instructeur et plongeur expérimenté) nous a accueilli avec un café et une vue imprenable sur Bali et le Mont Agung, Nusa Lembongan et Nusa Ceningan… de quoi vous mettre à l’aise tout de suite !

Nous avons revu toutes les notions du manuel, chapitre par chapitre, en insistant sur les points qui n’étaient pas clairs pour nous. Yann est un passionné de plongée sous-marine, avec plus de 2000 plongés au compteur, ce qui a rendu l’apprentissage très facile et la formation détendue. On était là pour apprendre mais avant tout pour s’amuser et prendre du plaisir.

“Yann a tout fait pour notre confort, notre sécurité et notre expérience”

Et je vous dévoile enfin ce que la plupart d’entre vous redoute : je n’ai jamais eu mal aux oreilles que ça soit en milieu protégé (piscine) ou en milieu naturel (océan).

Nusa Penida plongée PADI avec Warnakali

Dans le centre de plongée Warnakali, la profondeur en piscine est de 3m, et c’est là que vous vous entraînez. Yann est là pour vous aider et vous apprendre à être autonomes.

La sécurité des élèves est sa priorité. Nous l’avons énormément ressenti durant la formation théorique et les exercices en piscine au centre de plongée mais également quand nous sortions en mer. Et la sécurité commençait sur le bateau. Nous étions suivi de très près et Yann analysait notre préparation, notre attitude et répondait à toutes nos questions. Une fois dans l’eau, nous savions qu’il ne nous arriverait rien. Yann était là et veillait sur nous. Quelque chose nous a marqué avec Arthur lors de la deuxième plongée à Crystal Bay. Car nous avions forcément un peu peur de la profondeur et de ce qu’il pouvait nous arriver en cas de problème. Mais tout se passait tellement bien avec Yann, et grâce à notre formation, que nous sommes descendu à 18m (le maximum pour un diplôme PADI Open Water) en toute tranquillité, sans nous en rendre compte ! Aucune douleur, aucun essoufflement, juste le calme et la beauté du monde aquatique !

On a également appris à quel point nous sommes des intrus et représentons un danger pour l’environnement marin. Nous apportons nos bactéries ou nous pouvons détruire du corail avec les palmes si on ne fait pas assez attention. Donc nous devons avoir un comportement irréprochable envers les espèces vivant sous l’eau.

Pour la petite anecdote, j’ai évité de justesse le drame. Lors d’un exercice je suis remontée presque d’un coup à la surface alors que je ne m’en apercevais pas. Heureusement que Yann me gardait à l’oeil car il m’a évité un sacré accident de décompression. Nous étions en train d’apprendre à nous servir de la bouée lors d’un palier de sécurité, nous n’avions quasiment plus d’air dans les bouteilles. Il fallait mettre de l’air avec le détendeur dans la bouée pour la faire remonter en la tenant fermemant. J’étais tellement concentrée sur mon exercice que j’en ai complètement oublié ma flottabilité neutre. En fait je remontais tranquillement sans m’en rendre compte ?

Yann m’a alors attrapé rapidement par la combinaison pour me faire descendre au palier de sécurité pour la décompression et éviter ainsi à mon organisme de subir des séquelles qui auraient pu ne pas être très drôles pour mes débuts de plongeur.

Plongée sous marine
Nusa Penida plongée

Lors de ces différentes plongées, on suivait notre instructeur, on se laissait guider… et heureusement ! Car grâce à Yann et son expérience sur les sites de Nusa Penida, nous avons eu la chance de croiser des tortues, des raies manta et une famille de huit raies marbrées !

“Le snorkeling c’est fini, ça c’est sûr !”

Nusa Penida plongée PADI Open Water Advanced ?

Place à la plongée sous marine et l’exploration des fonds marins dans le monde entier ! Grâce à Yann et Warnakali, nous avons découvert un nouveau sport avec de nouvelles sensations, un nouveau monde, et surtout nous avons réalisé un rêve : devenir plongeur. Nous pouvons désormais plonger en autonomie en France et dans le monde entier, à 18m de profondeur. Autant vous dire qu’on ne s’arrêtera pas là… Bientôt le PADI Open Water Advanced ?


J’espère vous avoir aidé sur les plus beaux sites de plongés sous marine à Nusa Penida et aussi vous avoir donné envie de devenir plongeur à votre tour ?

Et vous, vous avez déjà plongé à Nusa Penida avec les raies manta ?

N’hésitez pas à nous poser toutes vos questions, on y répondra avec grand plaisir ! À très vite, Claire.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
ipsum diam dolor libero ut risus id Phasellus non sem,