Nusa Penida : une île incroyable et préservée à côté de Bali

Hello tout le monde ! Nous venons tout juste de terminer notre périple de trois semaines en Indonésie durant lequel on a découvert l’île de Nusa Penida, juste à côté de Bali. Et on doit absolument vous raconter à quel point on a adoré !

« C’était la première fois que nous visitions ce petit bout de terre »

Durant notre semaine, nous avons eu la chance de passer notre diplôme de plongée sous marine avec Warnakali. Une superbe expérience qui nous a pris pas mal de temps mais on a optimisé notre temps libre pour découvrir le plus de choses possibles sur l’île aux palmiers.

Alors c’est parti, on vous emmène au paradis !

Nusa Penida

Quelques informations utiles sur Nusa Penida

On a pu voir le côté touristique de l’île lorsque notre formation s’est terminée. Et on peut vous dire qu’on est littéralement tombés amoureux de petit bout de paradis. Il y a de la végétation super dense, pleins d’animaux sauvages (singes, oiseaux siffleurs, poissons, tortues, raies manta…), bref on est dans le Bali d’avant. Ces quelques jours à Nusa nous ont fait un bien fou. On s’est senti presque comme à la maison dès que nous avons débarqué au port. Voici quelques infos pratiques pour en savoir davantage sur Penida.

Où se trouve Nusa Penida ?

Tout d’abord, il faut vous dire que si vous allez en voyage à Bali, Penida est un incontournable… car c’est juste à côté ! Elle est située au large de Bali (sud-est exactement) et est accessible en bateau depuis Sanur. Bien plus grande que ses voisines Nusa Lembongan et Nusa Ceningan et beaucoup moins touristique, elle nous a tout de suite charmé ! Son côté préservé et encore brut font toute la beauté de Penida.

Nusa Penida

Comment aller sur l’île de Nusa Penida ?

Après avoir atterri tard le jeudi soir à Ngurah Rai, l’aéroport international de Bali, notre chauffeur (qui nous attendait) nous a conduit directement dans la ville de Sanur, à 20 km de l’aéroport sur la côte est. Une bonne nuit chez Umah Bagus (nuit à 12€, on recommande !), on a ensuite pris un fast boat (avec la compagnie Crown) le vendredi matin à 11h depuis Sanur. Le trajet se fait très vite, il faut à peine 45 minutes pour se rendre aujourd’hui à Nusa (c’est 10 min plus long que pour la petite île de Nusa Lembongan). Une fois arrivés au port de Toyapakeh, notre hôte Blaise, nous attendait patiemment 😊. Un nouveau chauffeur a récupéré nos sacs pour les amener au logement et on a loué un scooter, directement sur le port.

Fast boat : compagnie Crown. Prix 200 000 Rp l’aller par personne (environ 12€).

Où dormir sur Nusa Penida ?

On a passé la semaine dans un lieu super beau : un bungalow au coeur de la nature appelé Namaste Bungalows. Super bien situé, à 15 min du port et 5 min de Crystal Bay. On a vraiment adoré ce lieu calme et reposant. Notre bungalow avait une terrasse privée face à la jungle, la climatisation et un lit super confortable. On s’y sentait déjà bien ?. Nous avons aussi eu la chance de rencontrer l’adorable manager Sarah et toute l’équipe qui s’occupait de ce charmant havre de paix. Bref on vous le recommande que vous soyez en famille, en couple ou entre amis !

Prix du logement : 600 000 Rp la nuit (environ 35€ la nuit) avec petit déjeuner. L’établissement peut vous louer un scooter ou également prévoir le transfert avec chauffeur depuis et/ou jusqu’au port de Toyapakeh.

Nusa Penida

Où manger à Nusa Penida ?

On vous donne deux adresses qui sont pour nous les meilleurs restaurants de l’île :

  • Namaste Bungalows Restaurant : la cuisine est bonne et la carte variée. Ils sont à l’écoute des demandes et allergies si vous en avez. Bref, un vrai plaisir pour les gourmands que nous sommes ?
  • Warung Tu Pande : c’est l’endroit où aller si vous voulez manger le meilleur curry ! C’est même certainement un des meilleurs qu’on ait jamais mangé de toute notre vie ?

Notre semaine sur Nusa Penida en détails

Toute la semaine s’est déroulée avec Yann, notre instructeur de plongée sous marine au centre de formation Warnakali, pendant laquelle on a découvert les sublimes sites de plongée de Penida. Une expérience incroyable dont on a rêvé pendant presque trois ans. Nous n’avons donc pas pu explorer l’île de son intérieur pendant plusieurs jours car notre emploi du temps était bien chargé avec la formation PADI Open Water.

Vous comprenez, nous étions trop occupés à nager avec les raies manta ou autres poissons multicolores ?

Mais on a pu admirer les côtes et les impressionnantes falaises du bateau, c’était chouette aussi ! Et le peu qu’on ait vu nous avait vraiment donné envie de prendre le temps d’explorer. Ce qu’on a fait, vous vous doutez bien !

Kelingking Beach, ou le petit doigt de Nusa Penida

Nusa Penida

Nous sommes partis avec Blaise en direction d’un super beau lieu que nous n’avions jamais vu auparavant ! Il nous a fallu 40 minutes de scooter pour rejoindre cette fameuse falaise, ce qui nous a permis d’admirer la végétation abondante et resplendissante sur la route.

C’est sans doute un des lieux les plus populaires de l’île. On a eu de la chance car il était environ 16h quand nous sommes arrivés et la plupart des touristes étaient partis. Et on peut dire qu’une fois devant cet immense petit doigt (Kelingking veut dire petit doigt en indonésien ?) notre souffle s’est coupé. Nous sommes restés émerveillés devant l’immensité de cette falaise (bon pas trop longtemps car on cramait sous le soleil !) et en admiration devant la couleur de l’eau.

“Saviez-vous qu’on pouvait descendre sur la plage ?”

Il y a en effet un chemin étroit (enfin si on peut appeler ça un chemin) construit en bouts de bois, mis de travers, en guise de marches. Attention, c’est dangereux. On vous le dit car on est descendus un peu. Juste assez pour voir que nous n’avions pas le temps de descendre puis remonter avant la tombée de la nuit. La pente est raide et le chemin n’est pas adapté si vous avez deux pieds gauches… Si vous souhaitez descendre, prenez votre temps, des bonnes chaussures et surtout de l’eau ! Il faut environ 40 min pour descendre et 1h pour remonter. Si vous vous baignez, faites attention, les courants sont très forts  !

Conseil drone sur Nusa Penida

Il est possible de faire voler son drone, enfin rien ne l’interdit. Par contre, faites attention aux rafales de vent et aux touristes. N’oubliez pas qu’on ne vole pas au dessus des gens 😉

« Essayez de voler au dessus de l’océan pour voir des raies manta à la surface »

Nusa Penida

Crystal Bay, le spot parfait de Penida pour un coucher de soleil

Le soir en Indonésie, on vous recommande vraiment de profiter des sunsets ! Le ciel s’enflamme et l’ambiance est incroyable. Crystal Bay est le lieu parfait pour admirer le coucher du soleil et boire une Bintang bien fraîche (la bière locale). Ce fut un moment magique. Le paysage et les lumières étaient juste dingues et il y a un temple sur le rocher au milieu de la baie qui fait toute la différence !

Conseil drone Nusa Penida

Pas de restriction particulière ici mais nous n’avons pas fait voler le drone car il y avait beaucoup trop de monde. Vous en verrez certainement plusieurs dans le ciel, mais c’est leur choix. On a  préféré rester prudents, et ne pas voler au dessus des gens. Un accident est vite arrivé.

Nusa Penida
Nusa Penida

Suwehan Beach, une magnifique plage déserte

Ce lieu paradisiaque est très accessible. Comptez 1h de trajet depuis Namaste Bungalows. L’itinéraire nous a fait passer par l’intérieur de l’île, on a adoré. Juste avant d’arriver à Suwehan, nous nous sommes arrêtés à Teletubbies Hill, une vaste étendue de collines qui ressemblent en effet au paysage des Teletubbies. C’est super rapide pour y accéder quand vous êtes sur la route principale donc on vous conseille vraiment de faire ce mini détour. De jolies photos peuvent être prises ? C’est peu connu et nous ne l’aurions pas découvert sans Blaise qui connait l’île par coeur !

Nusa Penida

Après cette pause de 10 min, nous sommes repartis en direction de Suwehan, une des plus belles plages de Nusa Penida. Attention, à un moment, vous commencez votre descente dans un chemin rocailleux. Celui-ci n’est pas en bon état, il y a des trous et la descente est raide. Roulez doucement et profitez-en pour admirer la vue de folie ! Quand vous arriverez au stand que tient une famille indonésienne, garez-vous car vous êtes arrivés ! Vous avez deux options : admirer la vue de la falaise ou descendre sur le sable. Mais vous n’avez pas fait tout ce chemin pour rien, on est d’accord ! Descendez en seulement 20 minutes et profitez du calme, des vagues et admirez les tortues qui font surface pour respirer ?

Nusa Penida
Nusa Penida

Atuh Beach, pour se relaxer sur Nusa Penida

Nous avons mis environ 40 min à atteindre Atuh Beach de Suwehan Beach. C’est le chemin pour remonter à la route principale qui prend du temps. En partant de Namaste Bungalows, comptez 1h15 et 1h du port de Toyapakeh.

Depuis peu, cette plage de sable blanc est accessible des deux côtés (ce qui n’était pas le cas auparavant). Il faut compter 10 min pour descendre. Moins déserte que Suwehan, vous pourrez louer un transat et vous restaurer aux warungs, ce qui est pratique si vous souhaitez y passer la journée. Et puis, les touristes à la journée ne sont pas présents car ils ne viennent pas jusque là ! Il ne vous reste qu’à apprécier 😊

« Essayez de voir des raies manta des hauteurs, elles sont présentes dans ce secteur. Et faites attention au courant si vous vous baignez ! »

Nusa Penida
Nusa Penida

Pura Goa Giri Putri, un temple secret

Avant de quitter notre belle Nusa Penida, nous devions absolument visiter un lieu (de) culte pénidien. Il y a en a plusieurs sur l’île mais on a choisi, toujours sur les conseils de Blaise, le Pura Goa Giri Putri, qui est un réel lieu de pèlerinage pour les balinais. Blaise nous avait prévenu que ça allait être exceptionnel mais nous ne nous attendions pas à autant de surprises ! En arrivant au pied du temple, louez un sarong pour 20 000 Rp et montez les marches de l’autre côté de la rue. Si vous êtes attentifs, vous verrez des singes passer au dessus de vous et se balancer d’arbres en arbres. Ils sont marrant !

Arrivés en haut, vous assisterez à une cérémonie de purification qui vous donnera accès à la suite. Il faudra aussi prévoir une donation (on a donné 20 000 Rp chacun). À ce moment là, nous pensions que nous avions tout vu. C’était déjà chouette, les chants, l’encens, les prières, et l’atmosphère en général ! Mais nous n’étions pas au bout de nos surprises !

Les uns après les autres, chacun se glissait dans un trou (qu’on peut vraiment qualifier trou pour le coup car on ne voyait vraiment pas où on allait !), quand vint notre tour… Arthur est passé devant (les hommes d’abord dans ce genre de situation ?), puis je me suis glissée dans ce tunnel étroit… Et nous sommes arrivés dans une immense grotte ! Immense de plusieurs mètres de haut, immense comme on n’imagine pas qu’il y ait cela sous terre, tellement immense que nous sommes restés ébahis pendant de nombreuses secondes.

À l’intérieur, des statues vous permettent, si vous le souhaitez, de suivre le parcours de purification (ça dure environ 2h30). Nous sommes restés environ une heure dans la grotte pour nous imprégner de cette atmosphère incroyable, écouter les prières et visiter la grotte. Au dernier lieu de prière avant la sortie, nous voulions demander le bracelet Trimurti qui représente les trois dieux de la Trimurti : Brahma, Vishnou et Shivaqui. Mais le monsieur dormait alors nous n’avons pas osé lui demander. Erreur ! Il fallait le réveiller ! Apparemment il dort tout le temps, et c’est lui qui vous attache le bracelet (contre une donation). Ça peut faire un chouette souvenir 😉

En sortant de la grotte, il vous faudra 10 minutes pour revenir au point de départ et redonner le sarong. Ce fut une expérience unique, on a adoré ! On vous recommande Goa Giri Putri fortement !

Nusa Penida

Ce que nous pensons de Nusa Penida

On a pas mal bougé en Indonésie durant ces trois dernières années et cette île est un réel coup de coeur. Elle n’est pas encore touchée par le tourisme de masse qu’on peut voir à Bali et c’est encore peu développé. Il n’y a pas beaucoup de trafic, d’hôtels ou autres grands resorts, pas de cafés américanisés mais seulement des warungs tenus par des locaux. La nature est encore très présente et la végétation est dense. C’est comme Bali mais dix, quinze ans en arrière. Et ça fait du bien. Un peu de calme !

On a juste peur de voir son évolution car ça risque de devenir un deuxième Lembongan voire un deuxième Bali d’ici peu. Les chantiers se multiplient et l’île aspire à être ultra connue.

Alors on vous conseille d’aller y faire un tour avant que tout cela ne change ?

On ne vous le cache pas, c’était avec un pincement au coeur qu’on a du quitter cet endroit magnifique… Heureusement que d’autres aventures allaient suivre, car nous serions bien restés encore un peu !

On remercie encore Blaise pour l’organisation de notre séjour ! N’hésitez pas à aller faire un tour sur son site nusapenida.fr pour avoir toutes les informations de Penida.

Nusa Penida

Nos conseils pour réussir votre séjour à Nusa Penida

Vous pouvez louer un scooter et deux casques (qu’on vous recommande de demander si on ne vous les propose pas) sur le port ou à l’hôtel pour un prix allant de 70 000 Rp à 100 000 Rp par jour (entre 4€ et 6€).

Ne restez pas seulement un jour mais prévoyez plutôt deux ou trois jours pour bien visiter et profiter de tout ce que Nusa Penida peut vous offrir. Nous n’avons pas eu le temps d’aller encore partout, donc nous y retournerons un jour mais on vous conseille aussi deux autres lieux :

  • Angel’s Billabong
  • Broken Beach

La nuit tombe à 18h30 et l’île est grande donc prenez vos précautions si vous partez explorer en revenant assez tôt pour éviter de rouler de nuit.

On vous le répète, faites attention au courant en mer !

Nusa Penida s’est révélée être le meilleur endroit pour passer son PADI ou faire un baptême. Les spots sont les plus beaux du coin et le corail n’est pas trop abimé (d’ailleurs quasiment tous les centres de plongée viennent en bateau sur l’île car c’est le meilleur spot pour plonger avec les raies manta ou marbrées et les poissons et coraux aux milles couleurs). Et bien entendu, on ne peut que vous recommander Warnakali et ses instructeurs bretons passionnés (ils parlent français et anglais).


Alors, ça vous donne envie de découvrir cette île magnifique ? C’était peut-être déjà dans vos plans ?

Dîtes le nous en commentaire ! Et n’hésitez surtout pas si vous avez des questions, on y répondra avec plaisir ? À très vite, Claire.

[Total : 5    Moyenne : 4.2/5]
elementum mattis sem, dictum elit. tempus