S’installer en Nouvelle Zélande : 10 conseils en or

S'installer en Nouvelle Zélande

Hello tout le monde ! Vous êtes nombreux à nous demander les étapes lorsqu’on arrive en Nouvelle Zélande avec un PVT (Permis Vacances Travail), et ça ça nous plait ! Nous l’avons vécu, alors on vous raconte.

Sachez tout d’abord qu’il n’y a rien de compliqué pour les procédures car les Kiwis sont les personnes les moins stressées au monde et cela se reflète dans leur fonctionnement ! S’installer en Nouvelle Zélande et est jeu d’enfant, alors take it easy ?

Voilà un article qui pourra vous aider et qui complète notre récit sur l’année de PVT passée en Nouvelle-Zélande. Nous recommandons également de visiter le site des Frogs-in-nz où vous y trouverez une mine d’informations sur les démarches et la préparation du PVT et les démarches pour vous installer en fonction du visa que vous avez.

1- Où s’installer en Nouvelle Zélande ?

À votre arrivée vous allez sûrement réserver vos premières nuits dans une auberge de jeunesse, appelée aussi backpack. Il y en a des dizaines dans le centre ville d’Auckland ainsi qu’à Christchurch et Wellington.

Il est préférable de réserver vos premières nuits avant d’arriver en Nouvelle-Zélande pour ne plus avoir à y penser une fois sur place. Pour réserver vos premières nuits, nous vous conseillons les sites Booking.com, Hostel.com ou Hostelworld.com et l’application Campermate indispensable au voyage en Nouvelle-Zélande.

2- Ouvrir un compte en banque en Nouvelle Zélande

Une fois vos affaires déposées dans votre chambre/dortoir, la première chose à faire est d’ouvrir un compte en banque. Il y a plusieurs banques au choix : ANZ, Westpac, BNZ, KiwiBank ou ASB. Nous conseillons la banque ANZ qui est la plus présente en Nouvelle-Zélande (et Océanie en général) donc facile d’accès, qui est très réactive lorsqu’on a un problème (on l’a vécu) et qui ne demande qu’une adresse pour ouvrir un compte courant. Pas besoin d’avoir un appartement ou de définitivement vous installer en Nouvelle Zélande pour donner une adresse. Demandez simplement à votre auberge de jeunesse de vous fournir un document attestant que vous résidez chez eux. La plupart des auberges le font. Nous l’avons fait avec le X Base d’Auckland.

3- Avoir un numéro de téléphone en Nouvelle Zélande

La wifi est présente dans toute la ville, dans les rues comme dans les cafés. Mais il est bien mieux d’avoir son propre forfait, on est d’accord. Il y a deux opérateurs principaux en Nouvelle-Zélande : Spark et Vodafone. L’option la plus simple est d’acheter une carte prépayée rechargeable tous les mois ($30 NZD en moyenne). Il suffit de vous rendre dans une des boutiques Spark ou Vodafone de la ville et de choisir le forfait qui vous convient le mieux. Ne vous inquiétez pas, ils connaissent très bien les besoins des backpackers.

On conseille et recommande Vodafone car c’est l’opérateur qui a la meilleure couverture réseau du pays et une application mobile super simple pour gérer vos consommations. Si vous souhaitez une petite astuce, lors de votre arrivée à l’aéroport d’Auckland, foncez dans la boutique Vodafone et achetez votre carte SIM, ça sera très pratique pour vous repérer dans la ville au début et tout gérer pour s’installer en Nouvelle Zélande.

4- Qu’est ce que l’IRD ?

C’est quoi ce truc ? Haha. Après avoir activé votre compte en banque (= effectué une transaction), faites la demande de votre IRD (= Inland Revenue Department). C’est le numéro d’imposition obligatoire pour travailler sur le territoire néo-zélandais. La démarche est simple et gratuite. Téléchargez le formulaire IRD742, remplissez-le et signez-le. Envoyez ce formulaire avec les photocopies de :

  • votre permis de conduire international
  • votre passeport
  • votre numéro fiscal du pays de résidence
  • une attestation de votre compte en banque néo-zélandais

Envoyez tous ces documents à l’adresse suivante : Inland Revenue, PO Box 39010, Wellington Mail Centre 5045, New Zealand.

Le délai pour recevoir votre numéro IRD est entre une et deux semaines. Si vous souhaitez vous installer en Nouvelle Zélande mais ne pas travailler, on vous conseille quand même de faire cette demande.

5- Trouver un logement en Nouvelle Zélande

Une fois toutes ces démarches effectuées, vous êtes prêts pour la recherche de colocation pour enfin s’installer en Nouvelle Zélande ! Yahou ! C’est une partie plutôt marrante ici car il y a beaucoup de choix si vous n’êtes pas trop exigeants sur le quartier. Plusieurs sites vous permettent de trouver un logement :

  • Trademe est Leboncoin néo-zélandais
  • Easy Roomate est une application mobile très en vogue et utilisée par les locaux
  • Les pages Facebook d’entraide entre backpackers comme « Français en Nouvelle-Zélande »
  • Annonces dans les backpacks

6- Trouver un travail en Nouvelle Zélande

Cette étape n’est pas obligatoire si vous comptez seulement voyager mais nous souhaitons tout de même aborder ce point pour ceux qui en auront besoin pour s’installer en Nouvelle Zélande. Si vous souhaitez travailler dans la restauration, la meilleure solution est de faire du porte à porte avec un CV et de faire un essai. Il y a aussi une page Facebook qui a bien fonctionné pour nous : Auckland Hospitality Jobs.

Sinon il y a les sites TradeMeJobs et Seek qui offrent un large choix d’offres d’emploi dans tous les secteurs.

Vous pouvez aussi avoir recours aux agences d’intérim qui s’occupent de vous trouver une liste d’offres correspondant à votre profil.

7- La vie quotidienne en Nouvelle Zélande

* Vivre en Nouvelle Zélande et faire les courses

S’installer en Nouvelle Zélande c’est s’habituer au mode de vie et aux habitudes d’une vie quotidienne, comme par exemple, faire les courses ! Il y a deux supermarchés principaux que l’on trouve dans tous les quartiers de chaque ville : Countdown et New World. Le premier est un peu moins cher mais les deux proposent une carte de fidélité gratuite qui offrent de nombreuses réductions. Pensez à la demander 🙂

Il y a aussi le magasin Pack N’ Save qui peut vous faire économiser quelques dollars si vous achetez en gros, mais ils sont moins présents et vous avez souvent besoin d’une voiture pour y accéder.

Bien sur, comme chez nous, nous retrouvons toutes ces petites épiceries, appelées Convenience Store en Nouvelle-Zélande, et qui te triple le prix de chaque produit. On évite donc ces dernières ?.

* Les transports en commun

S’installer en Nouvelle Zélande c’est aussi connaitre les joies des transports en commun. Auckland est une ville jeune et dynamique, mais son réseau de transport laisse à désirer… Pas de tram, uniquement des bus et quatre lignes de train. La station centrale est Britomart. Les transports sont chers car vous êtes chargés par trajet (minimum $3,85 NZD pour un aller en bus, dans la zone 1) donc pensez à prendre une carte AT HOP disponible dans les Convenience Store pour $10 NZD. Cette carte réduit le prix d’au moins 50% à chaque trajet.

8- La carte 18+

Cette carte permet de prouver la majorité des citoyens de Nouvelle-Zélande et que donc, oui, vous pouvez rentrer dans un bar, un club ou un liquor store (magasin qui vend de l’alcool). Elle coûte 35 dollars et vous me direz donc que vous n’en avez pas besoin. Mais si ! Car même si elle n’est pas obligatoire, elle remplace votre passeport que vous pourrez laisser tranquillement dormir à la maison sans aucun risque de le perdre en soirée. Pour recevoir cette carte, il suffit de vous rendre à la poste pour demander ce fameux document, de le remplir et de fournir une photo d’identité de moins de six mois et, ça c’est le plus drôle, de passer devant un Homme de justice qui atteste votre honnêteté et signera votre demande. Généralement vous pouvez vous rendre en librairie ou dans un établissement policier pour prendre rendez-vous avec cette personne de foi.

Vous pouvez aussi télécharger le premier document à remplir au lieu d’aller à la poste.

La carte 18+ met environ deux semaines à arriver par voie postale.

9- Comment acheter sa voiture / son van en Nouvelle-Zélande ?

S’installer en Nouvelle Zélande ne veut pas forcément dire travailler à temps plein. Si vous êtes en PVT, vous pourrez vous accorder du temps libre. Car oui, dans le Permis Vacances Travail, il y a le mot « Vacances ». Nous nous doutons que vous aurez l’envie folle de découvrir ce pays, en long, en large et en travers si vous avez ce visa. Imaginez-vous, au petit matin, face à la mer ou au milieu des montagnes pour contempler le magnifique ciel étoilé (qui soit dit en passant est absolument extraordinaire ici !) grâce au van de vos rêves ? Trop simple ! Comme vous le savez, les Kiwis facilitent les démarches dans tous les domaines. Devenir propriétaire de son propre véhicule est également un jeu d’enfants en Nouvelle-Zélande.

Pour les séjours (ou « road trip ») de courte durée, nous vous recommandons la location. La Nouvelle-Zélande possède de très nombreuses agences de location dans tout le pays. L’avantage est que vous n’aurez aucun stress à avoir pour la revente lorsque vous quitterez le territoire.

* Où acheter un van ou une voiture ?

  • Groupes Facebook : nous vous recommandons définitivement les différentes communautés sur Facebook comme « Annonces de voitures en Nouvelle-Zélande ». Vous en aurez pour tous les goûts (voiture, monospace, van, bus…). Il existe des dizaines de pages, en français et en anglais. Soyez cependant très réactifs et à l’affût des nouveautés car il y a beaucoup d’acheteurs.
  • Trade Me : le site néo-zélandais de référence lorsque vous souhaitez acheter quelque chose (équivalent Leboncoin). Vous aurez deux possibilités, les enchères ou l’achat direct.
  • Car fairs (ou foires aux occasions) : elles se déroulent sur des parkings le weekend.
  • Garages : moins répandue car la plupart des personnes ont la crainte de se faire avoir. Vous aurez une garantie sur le véhicule que vous achetez, ce qui est un gros avantage.

Notre astuce : rendez-vous dans les agences de location, il y a souvent des véhicules à vendre et toujours en très bon état malgré le kilométrage élevé.

* Que faire avant l’achat de votre van ou votre voiture ?

La chose à faire avant d’acheter votre van ou votre voiture sera de réaliser une inspection mécanique. Cette étape est indispensable afin d’éviter toutes mauvaises surprises après l’achat. N’importe quel professionnel sera capable de la faire moyennant quelques dollars.

* Immatriculation et taxes d’un van ou d’une voiture ?

  • Registration (immatriculation) : avant l’achat vérifiez que le véhicule est toujours immatriculé (il suffit de demander au propriétaire l’immatriculation et la date d’expiration). Lorsque vous achetez votre véhicule, rendez-vous dans n’importe quel bureau de poste avec votre passeport et le document de vente rempli (que vous trouverez justement au bureau de poste). Il vous suffira alors de payer la taxe de changement de propriétaire (très faible) et le tour est joué ! N’oubliez pas de garder un oeil, par la suite, sur la date d’expiration et renouvelez votre immatriculation en ligne sur le site New Zealand Transport Agency.
  • WOF (Warrant Of Fitness) : c’est le contrôle technique. Chaque véhicule immatriculé avant le 1er janvier 2000 doit le passer tous les 6 mois. Ceux immatriculé après le 1er janvier 2000 doivent le passer tous les ans. Le WOF est une obligation et il est illégal de rouler avec votre véhicule s’il n’est pas à jour.
  • RUC (Road User Charges) : c’est la taxe diesel. Si vous roulez avec un véhicule diesel et seulement dans ce cas, vous devrez achetez des kilomètres. Il s’agit d’une licence que vous renouvelez par unité de 1000. Le tarif sera dégressif selon le nombre d’unités achetées.

Notre astuce : les vignettes se trouvent sur le pare-brise pour les trois catégories citées plus haut.

* Faut-il une assurance en Nouvelle Zélande ?

L’assurance voiture n’est pas obligatoire en Nouvelle-Zélande mais nous vous conseillons vivement d’en souscrire une. Nous vous recommandons de prendre une assurance au tiers (third party) avec éventuellement vol/incendie (fire and theft). Cela couvrira tous les dégâts que vous causerez à autrui lors d’un accident (on ne le vous souhaite pas !).

Frogs propose une assurance auto au tiers spéciale pour les backpackers avec véhicules aménagés pour 3, 6, 9 ou 12 mois. En plus, ils parlent français si vous ne voulez pas vous embêter avec l’anglais !

Et peut-être avec tous ces road trips, l’idée de s’installer en Nouvelle Zélande de façon définitive commencera à trotter dans votre tête !

10- Permis français / International

Avant de partir s’installer en Nouvelle-Zélande, il faut penser à se munir d’un permis international. Faites votre demande par courrier et vérifiez bien à quelle préfecture vous devez adresser le courrier. Cela peut prendre plusieurs semaines, alors organisez cette demande en avance ! C’est totalement gratuit et vous serez en règle. À noter que ce permis international ne sera valable qu’une seule année en Nouvelle-Zélande (ne vous fiez pas à la date d’expiration inscrite dessus) donc vous devrez refaire une demande à l’ambassade française si vous restez plus longtemps sur le territoire.


Et bien voilà, prêts pour la Nouvelle-Zélande apparemment !

Nous espérons que cet article vous sera utile et vous aidera dans vos démarches. Ce n’est pas si compliqué de s’installer en Nouvelle Zélande !

N’hésitez pas à commenter et à nous poser toutes vos questions en commentaires ? À très vite, Claire & Arthur.

ultricies venenatis Aliquam Nullam venenatis, consequat. Donec massa dapibus pulvinar Curabitur